28 juin 2014

Critique de jeu : THE WOLF AMONG US

Connaissez-vous la compagnie TellTales Games ? Non ? C'est cette compagnie spécialisée dans les jeux dit « point and click » comme "Retour vers le futur" (inspiré des films du même nom) ou encore de la série "The Walking Dead (Saison 2)". Et laissez-moi vous dire, qu'une fois de plus, la compagnie a su vraiment se démarquer des autres compétiteurs (y en a-t-il vraiment ?) par la qualité de son produit offert aux joueurs de ce genre de jeux. Toujours œuvrant dans un design de dessins animés, "The Wolf among us" est un petit bijou, coté histoire. Du moins, pour moi...

Je dois vous avouer que je n'avais pas été attiré par ce jeu dès sa sortie, car cela ne me disait rien du tout. De plus, la bande annonce ne m'avait pas convaincu davantage. Un de mes amis m'avait même raconté rapidement le synopsis, toujours rien, ce jeu ne m'intéressait pas. Or, il a fallu qu'il soit à rabais sur Steam pour que finalement, je tente ma chance. AAHHH! Pourquoi ai-je attendu ? J'ai été vraiment stupide! J'ai adoré ce jeu, que dis-je, j'ai dévoré ce jeu! Quel génie de scénario et d'ambiance! Si j'avais pu mettre une note maximale à ce jeu basée sur l'histoire seulement, il aurait été au top de toutes les sorties de jeux sur le marché cette année.

Tout comme les autres jeux de TellTales Games, ce jeu est composé de 5 épisodes. Et il me reste le dernier à faire puisqu'au moment où j'écris cet article, il n'est pas encore disponible sur le marché. Le gameplay est similaire aux autres jeux de la compagnie. Donc, pour éviter de me répéter à ce sujet, je vous conseille de lire mes autres critiques qui concernent les jeux de cette compagnie afin de connaître la façon dont on y joue. Sur ce point, TellTales Games utilise toujours la même recette, ce qui est correct dans ce genre de jeux.

Ici, je vais vous parler de l'histoire (sans trop vous en révéler le contenu) qui m'a accroché dès les premières minutes. Il s'agit d'un jeu d'enquête policière pour adultes. Oui, oui, vous avez bien lu! Ce n'est pas pour les enfants, et ce, même si l'histoire parle de contes de fées. Vous allez réaliser rapidement de quoi je parle lorsque vous y jouerez. Le concept est original : Un exode a eu lieu dans les pays des contes de fées, ce qui a forcé tous les personnages mythiques de ces contes à quitter leurs mondes et à aller vivre dans un quartier isolé et secret de Manhattan. Toutefois, la réalité est frappante et cruel pour eux. Car, ces personnages doivent trouver du boulot ou crever de faim. Et tous les personnages non-humains doivent avoir recours à une potion magique appelée "glamour" pour changer leurs apparences en êtres humains ou sinon, ils devront aller vivre à "La Ferme", un endroit qui s'apparente à une prison. De plus, les coûts exorbitants de cette potion magique entraînera plusieurs d'entre eux dans le vice afin de s'en procurer.

Dans ce jeu, vous incarnez "Bigby" ou "Le Grand Méchant Loup", à l'apparence humaine, qui est celui qui fait respecter la loi (sheriff) dans le quartier. Cependant, vous n'êtes pas aimé des autres personnes à cause de votre passé violent, et on vous considère encore comme une brute. Par un soir d'été, un crime sera commis et il reviendra à vous la tâche de l'enquête. Est-ce un des personnages mythiques qui a fait cela, ou une personne du monde réel ? À vous de le découvrir...  

Le seul point négatif des jeux de TellTales Games, c'est qu'ils viennent (jusqu'à présent) en une série d'épisodes et parfois, trop courts à jouer, à mon avis (environ 1 heure chaque). Donc, au total, on parle de 5-6 heures de jeu. L'attente est beaucoup trop longue après la réalisation d'un épisode. Le joueur doit attendre parfois plus d'un mois pour continuer à jouer au jeu, et ce, lorsque le prochain épisode est finalement disponible sur le marché. Moi, je préférais que la compagnie livre tous les épisodes en même temps.

En terminant, si vous aimez ce genre de jeux avec une bonne histoire policière, je vous le recommande sans aucune hésitation. Il est vraiment intéressant et original. 

Gr : 4Gm : 5In : 5+ // Dv : 5  (Infini), Prix : 18,74$ (Steam)

Note : 14/15

Site officiel : http://www.telltalegames.com/thewolfamongus/

Bande annonce :

27 juin 2014

Critique de jeu : BETRAYER

Malgré certains commentaires négatifs que j'ai lu sur le net, j'ai décidé tout de même d'acheter "Betrayer" à rabais sur Steam dernièrement et ce, afin de m'en faire ma propre opinion. Ce jeu nous offert par la compagnie BlackPowder Games. Et pour une jeune compagnie de jeux indépendants, les créateurs ont eu une très bonne idée de base avec ce jeu (à mon avis), mais c'est l'exploitation de leur concept après quelques heures d'essai qui me semble manquer d'intérêt. Je m'explique...

Le jeu 'Betrayer" se déroule quelque part en Amérique dans les années 1700. Nous incarnons un personnage dont le bateau a fait naufrage et nous nous retrouvons sur le bord d'une plage où les débris jonchent le sol. Il n'y a rien autour de nous, excepté le silence, le bruit du vent par moments et un paysage forestier qui ne demande qu'à être découvert. Le tout, dans une ambiance en noir et blanc. Pour un départ, cela commence bien. Sommes-nous mort ou vivant ? Sommes-nous dans un entre-monde ? C'est intriguant.

Le personnage part à l'exploration, mais voilà, il rencontre des ennemis qui ne lui font pas de quartiers. En fait, c'est peut-être le manque d'un tutorial précis qui plonge le joueur dans une confusion en se demandant quel est le but réel de ce jeu. Oui, c'est un FPS à la vue subjective et rapidement, on se trouve des armes tels un fusil, un arc et des flèches, etc. On se rend compte rapidement aussi que nos ennemis, même à l'apparence humaine, sont en fait des monstres ou entités maléfiques habillés en soldat de l'époque. Jusque-là, même si on ne sait pas grand chose du jeu, cela lui ajoute un suspense et un stress pas trop désagréables.

Toutefois, après que vous avez terminé le premier tableau avec prudence, vous vous rendez compte que les autres tableaux se ressemblent en termes de missions principales ou secondaires. Grâce à une oreille magique qui nous sert de compas, on peut trouver des objets, des personnages insolites avec lesquels on peut discuter et ils vous demanderont même des services en retour. Peu à peu, vous allez découvrir la vérité des événements sur les lieux que vous explorer comme une enquête policière. C'est un aspect assez intéressant.

De plus, grâce à une grosse cloche, vous pouvez revisiter les mêmes lieux mais la nuit. Le jour et la nuit se permute au son de la cloche que vous accrochez à des endroits en particulier. Dans l'obscurité, il y aura d'autres objectifs à accomplir. Je ne vous raconterai pas tout ici, si jamais vous avez l'intention de jouer à ce jeu.

Je vous dirai qu'au départ, le jeu nous semble intriguant, voire même épeurant, mais à cause de sa grande répétition dans les objectifs d'un tableau à l'autre, on finit par s'habituer et même se lasser. À la fin, on peut mourir plusieurs fois et recommencer au début de chaque tableau et cela devient quasiment une routine. Autre point négatif : les armes comme les pistolets se rechargent très lentement alors que les monstres vous foncent dessus. Comme on peut en transporter 3 à la fois, plus des tomahawks et des grenades, alors dans les combats, on les utilise un-à-un sans les recharger car c'est trop long. Et souvent, on peut s'en sortir de cette façon. (ex: on fait un 1 tir de flèche, 1 tir au pistolet, 1 tir à la carabine, 1 tir de tomahawk et 1 tir de grenade et on change d'arme comme cela avec la roulette de la souris pour répéter toujours la même tactique ainsi de suite.) En effet, les monstres ne sont pas très durs à tuer.

Le gameplay n'est malheureusement pas très conviviale, même si on a le choix de configurer nos propres touches. Il y en a trop à appuyer en même temps lors d'un combat. Les graphiques sont corrects mais j'avoue que le noir et blanc finit par me lasser à la fin. Malheureusement, ce qui avait bien commencé pour ce jeu s'est rapidement transformé en répétition et on y perd tout suspense. De plus, il y a tellement de trucs à lire que j'avoue, très honnêtement, que je ne lisais plus rien vers la conclusion du jeu. J'avais seulement hâte de le terminer.

En conclusion, je recommande ce jeu seulement aux curieux mais achetez-le à bas prix! De plus, lorsque vous passerez la phase "stress" du jeu, vous verrez que c'est plutôt relax comme concept. Il y a certains tableaux à explorer qui n' a pas beaucoup d'ennemis à attaquer et vous aurez plutôt l'impression de faire une belle balade en forêt au son du vent... 

Gr : 4Gm : 3In : 3 // Dv : 3  (10 heures), Prix : 9,99$ (Steam - solde d'été)

Note : 10/15

Site officiel : http://www.blackpowdergames.com/about/

Bande annonce :

22 juin 2014

Critique de jeu : QUANTUM CONUNDRUM


En fait, c'est tout à fait par hasard que je me suis intéressé à ce jeu. Lorsque j'ai acheté en pré-vente "Murdered Soul Suspect" sur Steam, la compagnie Square Enix nous donnait ce petit jeu en bonus. Curieux, j'ai commencé à y jouer et j'ai compris rapidement que ce jeu allait me plaire. Il s'agit d'un jeu de puzzles. On pourrait le comparer facilement à d'autres jeux de même genre tel que Portal ou Portal 2. Il est agréable, une fois de temps en temps, de se faire aller les neurones et de résoudre des problèmes au lieu de tirer sur des gros méchants. :)

Le jeu se présente aux joueurs d'une façon humoristique, tel un dessin animé, et les dessins nous rappellent quasiment ceux de Team Fortress 2.  Dans ce jeu-ci, le joueur incarne un jeune garçon qui rend visite à son oncle, et ce, à tous les ans. Toutefois, cette année, votre oncle, un scientifique un peu fêlé s'est téléporté dans une autre dimension, vous laissant seul dans son immense manoir. Réussissant à entrer en communication avec vous, il vous demande de venir le sauver car il n'a pas la moindre idée où il se trouve. Grâce à l'un de ses appareils qui permet de manipuler les dimensions, vous allez devoir résoudre une série d'énigmes si vous désirez le retrouver.

Le gameplay de ce jeu est simple : quelques boutons pour vous permettre de passer d'une dimension à l'autre. Et les flèches de direction sur le clavier, ou le joystick pour vous déplacer. Que ce soit au clavier-souris ou à la manette pour PC, ce jeu est simple d'utilisation. En fait, la seule difficulté est votre capacité à résoudre les puzzles. Il s'agit de manipuler les différentes dimensions pour abaisser des plaques, des leviers, déplacer des objets lourds afin d'ouvrir des portes qui vous permettront d'avancer plus loin dans le manoir de votre oncle.

Les dimensions à manipuler sont les suivantes : - moelleux : tous les objets qui vous entourent se transforment en coussins moelleux, - lourd : tous les objets deviennent plaqués d'acier lourd, - temps : permet de ralentir le temps, et - gravité : permet d'inverser la gravité. Le joueur devra faire preuve d'ingéniosité s'il désire résoudre les puzzles.

En terminant, c'est un petit jeu que je recommande à tous les gens friands de puzzles. Le seul bémol : c'est que vers la fin du jeu, c'est plus une question de dextérité (rapidité) à laquelle vous passer d'une dimension à l'autre plutôt que votre capacité à utiliser vos neurones pour résoudre les énigmes. Mais en général, j'ai bien aimé ce jeu. 

Gr : 5Gm : 5In : 3 // Dv : 3  (10 heures), Prix : 2,24$ (Steam)

Note : 13/15

Site officiel : http://quantumconundrum.com/

Bande annonce :

17 juin 2014

Nouvelles : POWER NATION : Hommage au Power Metal (Mise à jour)


Bonjour à tous,

Il me fait plaisir de vous annoncer que mon projet : "Power Nation : Hommage au Power Metal" va très bien, et que je peux vous annoncer la date du 1er concert qui aura lieu Vendredi le 6 mars 2015 à la salle Paul-Eugène Jobin du Cégep de Limoilou (Quebec, Canada). 

Il s'agit d'un groupe spécialement formés de plusieurs musiciens en provenance de d'autres groupes de musique de la région et ce, afin de rendre hommage au style Power Metal. Il y aura des interprétations de chansons de groupes tels que Stratovarius, Rhapsody, Sabaton, Helloween, Angra, Gamma Ray, Nightwish et plusieurs autres...

De plus amples détails à venir. Il est possible aussi pour les intéressés de se joindre à la page Facebook du groupe, au lien suivant : https://www.facebook.com/PowerNationQc

Merci!

René "Nexorak"

10 juin 2014

Bande annonce : Dead Island 2 Trailer

On annonce la sortie pour la PS4 en premier lieu, mais on peut lire aussi les autres consoles incluant le PC dans leur pub. :) Vidéo vraiment hilarant!




08 juin 2014

Nouvelles : Lifeline - State of Decay DLC

Pour ceux et celles qui ont aimé le jeu "State of Decay", un jeu d'action dans une ville infestée de zombies, un nouveau DLC est sorti dernièrement intitulé "Lifeline". Cela vous permet, cette fois-ci, d'incarner les militaires qui se sont retranchés dans un campement afin de faire des missions de reconnaissances dans les environs.

En fait, avec une poignée d'hommes, vous devez fortifier votre base et partir à la rescousse de certaines personnes clés qui pourront peut-être trouver un remède contre l'infestation qui sévît dans la grande ville et, à travers le pays.

Après un certain laps de temps, des hordes de zombies tenteront d'attaquer votre base sous formes de vagues (3) et si vous survivez, alors vous pourrez faire quitter les lieux à toutes les personnes clés que vous avez protégées.

Le jeu en soi n'est pas mauvais, il n'y a pas vraiment d'histoire si ce n'est que de secourir des gens en péril mais curieusement, les personnes à sauver sont à peu près toujours dans le même secteur. Il y a quelques maisons infestées ici et là. Une panoplie de nouvelles armes et de trucs à faire dans votre base mais, l'ensemble du jeu vient rapidement répétitif. Je crois que cela s'adresse à ceux et celles qui ont juste envie de tirer du zombie!

Ce DLC a une durée de vie d'environ 7 heures, si tout va bien pour vous. J'avoue que je l'ai trouvé moins facile que le jeu original car quand les hordes de zombies s'acharnent sur vous, ils vous attaquent sans relâche...

PS: En ce moment, il y a un gros bug qui empêche les joueurs de continuer leurs parties déjà commencées. Pour contourner le problème, - je ne sais pas si cela marche avec tous - mais démarrez une nouvelle partie avec un nouveau profil, quittez puis re-sélectionner votre ancien profil et vous pourrez continuer votre partie. Je ne comprend pas pourquoi la compagnie n'a pas encore réglé ce problème!

René "Nexorak"  

07 juin 2014

Critique de jeu : MURDERED SOUL SUSPECT

Voici un jeu qui m'a fort intrigué avant sa sortie. En fait, je croyais être en présence d'un autre jeu d'enquêtes à la L.A. Noire de Rockstar. Ce qui m'aurait plu et aurait fait changement avec tous les autres types de jeux que je joue régulièrement... mais non. Oui, il s'agit d'un jeu d'enquêtes mais il est beaucoup plus simple, voire même trop simple! Ne vous méprenez pas, le concept de base de ce jeu est absolument génial. L'idée de pouvoir incarner le fantôme d'un policier mort récemment et qui poursuit son enquête est tout-à-fait intriguant.

Le joueur incarne "Ronan", un ancien criminel devenu inspecteur de police mais voilà, au cours d'une enquête sur le mystérieux tueur en série de Salem, cela tourne mal pour lui. Suivant une piste, il se retrouvera seul nez-à-nez avec sa cible qui n'hésitera pas à le tuer. Le détective se rendra compte de son sort funeste lorsqu'il hantera les rues de Salem en tant que fantôme. Et il se demandera pourquoi ne regagne-t-il pas les cieux au lieu d'errer dans la ville aux allures d'antan. Il réalisera rapidement que pour mériter le repos éternel, il devra découvrir l'identité de son mystérieux agresseur : le tueur en série de Salem.

Ce jeu proposé par Square Enix est de bonne qualité au niveau visuel et il est rempli de petites cinématiques afin de vous délivrer l'histoire en petites tranches fort intéressantes. Le jeu se joue facilement avec le clavier ou une manette de jeu pour PC. L'ambiance est réaliste, et le joueur pourra explorer la petite ville de Salem à sa guise. Toutefois, ce n'est pas un jeu où les lieux sont immenses. Au contraire, on fait le tour assez rapidement.

Le joueur devra trouver une série d'indices, ici et là, pour résoudre son enquête. De plus, il lui est possible de résoudre la mort de d'autres fantômes qui rencontrera sur son chemin afin que ceux-ci puissent trouver la paix. Il y a même des séries d'objets fantômes à ramasser, ex: 20 scies pour que l'on vous dévoile une histoire sordide d'horreur. Bref, de quoi vous mettre dans l'ambiance. En tant que fantôme, vous pourrez passer à travers certains murs, posséder les personnes vivantes afin de savoir à quoi elles pensent et même les chats qui vous permettront d'atteindre des endroits où vous ne pouvez pas vous rendre.

Les points négatifs du jeu : Malgré l'aspect génial d'être un fantôme au départ, on s'habitue vite à notre situation, même Ronan ne semble pas trop affecté par sa propre mort et agit comme un inspecteur avec une attitude plutôt décontracté, cigarette fantôme à la bouche. :)  De plus, à chaque fois que vous allez ramasser un objet, utile ou pas à votre enquête, il vient avec du texte à lire. Au début, je lisais tout ce que le jeu m'affichait comme détails mais rapidement, j'ai abandonné car ce n'était pas vraiment nécessaire à l'enquête.

Le problème avec ce jeu, c'est qu'il n'y a aucune difficulté, vous entrez dans un endroit, vous trouvez les indices qui brillent, ensuite, vous les assemblez dans un certain ordre et vous avez la réponse pour passer à une autre partie de votre enquête. En fait, ce principe se répète du début à la fin du jeu. Donc, rien de compliqué. Oui, il y a des démons mais c'est très facile de les éviter sans vous battre. Admettons que je m'attendais à plus de compétition. De plus, il y a tellement de cinématiques (et même si elles sont intéressantes), je me suis demandé : "Est-ce un jeu auquel je joue ou, est-ce un film interactif que je visionne ?"

En terminant, c'est très direct comme jeu, il n'y a pas plusieurs façons de le terminer. Pour ma part, j'aimais bien l'histoire, sans être totalement à couper le souffle, elle est intéressante. Par contre, je ne crois pas ce jeu pourra plaire à tous, car après tout, c'est plus un film qu'un jeu. Son prix est plutôt exorbitant pour sa courte durée. C'est dommage car il y a avait dans ce jeu vraiment de bonnes idées mais à mon avis, elles ont été mal exploitées.    

Gr : 5Gm : 4In : 3 // Dv : 1  (9 heures), Prix : 49,99$ (Steam)

Note : 12/15

Site officiel : http://murdered.com/fr#the_story

Bande annonce :

05 juin 2014

Critique de jeu : WATCH DOGS

On l'attendait tous avec impatience, le jeu à géographie ouverte de la compagnie Ubisoft qui ferait compétition à GTA et Saints Row. Voilà, beaucoup de publicités ont entouré ce jeu avant sa sortie, mais s'agit-il d'un gros pétard mouillé ? Je dirais presque oui. Je m'explique. En premier lieu, je vais vous exposer les points positifs du jeu. Une chose que je peux être certain, c'est que la qualité des graphiques de l'environnement est très impressionnante. Le moteur graphique du jeu est moins lourd que celui de GTA et mieux optimisé (consommation de mémoire moindre) pour des animations fluides, pas d'images saccadées ou encore de textures qui apparaissent tardivement à l'écran. Bon, sur ce point, on s'en doutait un peu car Ubisoft a tout de même beaucoup d'expérience avec les jeux à géographie ouverte tel que la série des "FarCry" ou "Assassin's Creed". (Évidemment, ces tests de performance ont été faits sur mon ordi, je ne peux être en mesure de parler de performance pour les ordinateurs moins puissants que le mien.)

Un autre point positif du jeu sont les cinématiques qui ont toujours été un point fort chez Ubisoft, tels des mini-films agréables et crédibles à regarder. En résumé, sur le point de vue visuel, ce jeu n'a pas à pâlir de honte devant ses concurrents. La ville de Chicago y est admirablement bien représentée, les personnages non-joueurs, les véhicules, les immeubles, tout y est beau.

Les points négatifs du jeu serait en premier lieu la faiblesse du scénario. Oui, cela commence en trombe et je me suis attaché au personnage immédiatement dès la première mission. Mais c'est la suite de l'histoire qui laisse à désirer et devient prévisible comme de vieux clichés. Le joueur incarne un hacker nommé "Aiden Pearce", qui a perdu sa nièce au cours d'un accident de voiture et ce, causé par des bandits en guise de représailles d'une mission de piratage informatique qui a mal tournée. Le justicier masqué cherchera alors les responsables de ces représailles contre sa famille afin de prendre sa revanche et de les éliminer jusqu'au dernier.

À l'aide de son Profiler, un smartphone (téléphone cellulaire), Aiden pourra hacker différentes infrastructures de la ville contrôlées par un programme centrale appelé le ctOS. Donc, dès les premières heures du jeu, vous allez pouvoir vous amuser à changer les feux de circulation aux intersections, pirater les guichets automatiques, espionner par les systèmes de caméras des crimes en cours et intervenir si vous le voulez, faire péter des canalisations sous les rues, arrêter le métro entre 2 stations, etc. Oui, c'est très divertissant au départ, et beaucoup de missions secondaires sont basées sur votre capacité à pirater divers trucs de votre environnement pour accomplir vos objectifs. Cependant, la surprise du piratage s'estompe assez rapidement et les missions secondaires deviennent tellement répétitives que cela devient ennuyant. Cela me rappelle étrangement "Assassin's Creed 1" où une fois que vous aviez visité une ville, alors toutes les autres villes par la suite étaient des "copiés-collés" des mêmes missions et des mêmes objectifs. Il n'y avait plus d'intérêt car dans le fond, elles n'accordaient pas vraiment de capacités ou d'argent supplémentaires au personnage principal. Pour ma part, je n'ai presque pas fait de mission secondaires et cela ne m'a pas empêché de terminer le jeu.

En commençant, la première étape du jeu que j'ai réalisé fut de pirater toutes les tours de ctOS de la ville pour permettre à mon personnage de débloquer toutes les options de piratage dans chacune des sections de la ville de Chicago au cas où. Puis, j'ai piraté tous les guichets automatiques sur mon chemin, et les passants sur la rue. Je me suis retrouvé avec plein d'argent mais ce qui est drôle, c'est que je ne savais pas quoi en faire. Parce que je n'achetais pas d'armes au magasin d'armes, puisque j'en trouvais au sol lors de mes missions, et je n’achetais pas de voitures car je les volais. Bref, ce jeu a beaucoup d'options mais elles sont... inutiles. Même avec l'arbre des compétences, je les choisissais comme cela, presque au hasard, car elles ne semblaient pas si efficaces (ou influentes) que cela. Il faut dire que dans ce genre de jeu, je ne suis pas du genre à foncer dans le tas. Je suis plutôt prudent. 

La plupart des missions se réalise sans être obligé d'être sur place. On pirate le système de caméras dans des lieux interdits. On se promène d'une caméra à l'autre pour voir où sont nos ennemis, puis on fait exploser des éléments du décor afin de les éliminer un à un, à distance. La première fois que j'ai fait cela, je trouvais cela hilarant de faire exploser une canalisation près d'un ennemi. Toutefois, plus le jeu avance, et plus on se rend compte que l'on fait toujours la même tactique. Et encore une fois, le jeu devient très répétitif. 

Un autre point négatif qui m'a agacé, c'est le gameplay. Malgré le fait qu'il n'est pas compliqué avec une manette de jeu, c'est la configuration de pirater avec le bouton "X" et de faire sauter un élément du décor avec le même bouton "X". Il n'aurait pas pu utiliser la touche "Y" pour faire sauter les éléments du décor ? Voici pourquoi je dis cela : Souvent dans le jeu, le joueur est amené à courir et à se sauver rapidement. Dans sa course, il peut voir devant lui plusieurs éléments avec lesquels il peut interagir avec le bouton "X". Par exemple, vous courez et vous voulez faire sauter une canalisation, votre focus est sur l'élément à interagir, et à la dernière seconde, vous appuyez sur la touche "X" mais voilà, le focus a changé et au lieu de faire péter le truc, vous vous mettez à pirater le téléphone cellulaire d'un passant. Cela peut vous valoir la mort quand vous avez des poursuivants aux fesses. Mais le contraire est aussi valable, vous courez et vous voulez pirater un ordinateur mais il est trop près d'une canalisation, et c'est la canalisation qui explose tuant tout le monde aux alentours. Et si vous vouliez être discret, c'est raté, vous êtes découvert. J'ai vécu cette situation plusieurs fois dans le jeu. C'est pourquoi que je suggère que les pièges soient déclenchés par un autre bouton que le "X". Ainsi, on évite de faire tout sauter au lieu de pirater, et vice-versa.

Bon, malgré tout cela, la mission principale se fait dans un temps relativement intéressant et ce, comparativement au prix élevé du jeu à sa sortie. Et si on y ajoute la réalisation de toutes les missions secondaires, à mon avis, vous en aurez plus qu'une soixante d'heures pour tout faire. Je vous avouerai que vers la fin, j'étais plutôt désintéressé de l'histoire et je n'avais qu'une seule envie : finir le jeu au plus vite pour passer à autre chose. Je sais que plusieurs personnes me diront que GTA est aussi répétitif mais à cela je dirais que l'histoire est, en général, plus intéressante. Et pour Saints Row, c'est l'humour et le manque de sérieux qui rendent le jeu moins ennuyant et ce, malgré sa répétition. Pour une entrée dans la matière, je crois qu'Ubisoft a fait un travail impeccable au niveau visuel mais c'est au niveau du contenu qui a de la place à amélioration. Espérons que la compagnie prendra en considération ces lacunes et nous surprendra de la même manière qu'elle l'avait fait lors de la sortie de "Assassin's Creed 2" qui était nettement supérieur à son prédécesseur au niveau du contenu. Donc, "Watch Dogs 2" sera à surveiller...

En terminant, je ne suis pas prêt à dire que ce jeu plaira à tout le monde à cause de sa grande répétition. Et je ne crois pas qu'au niveau contenu, il puisse assouvir tous les goûts des joueurs de ce genre de jeux. Même s'il est très beau graphiquement, achetez-le à rabais si vous voulez l'essayer car vous risquez peut-être d'être déçu.

Gr : 5Gm : 4In : 3 // Dv : 3  (25 heures, mission principale), Prix : 59,99$ (Steam)

Note : 12/15

Site officiel : http://watchdogs.ubi.com/watchdogs/fr-ca/home/

Bande annonce :

Bande annonce : The Witcher 3 Wild Hunt - E3 2014 Trailer - The Sword Of Destiny

Une bande annonce du prochain jeu vidéo du Sorceleur, Geralt de Riv. Wow!



Bande annonce : L'ombre du Mordor - Trailer cinématique [E3 2014] V.F.

Une bande annonce en français...



01 juin 2014

P.V.M : Dark Moor - New World

Ces temps-ci, je suis entrain de sortir mes vieux CDs Power metal de la poussière et je suis tombé sur une excellente chanson du groupe Espagnol "Dark Moor". Il n'y a pas de vidéo officiel alors, je vous présente celui-ci. Les solos de guitares et l'orchestration sont vraiment géniaux.