18 novembre 2016

Critique de jeu : HOMEFRONT REVOLUTION


J’ai hésité avant d’acheter ce jeu. Premièrement, j’avais joué à son prédécesseur qui n’était pas mauvais du tout, mais qui ne révolutionnait pas le genre (FPS) non plus. À la sortie de celui-ci, il a reçu beaucoup de mauvaises critiques, et avec son prix plutôt exorbitant, je ne tenais pas à tirer mon argent par les fenêtres. Et lorsqu’il fut mis en vente à rabais, c'est là que je l’ai acheté, et coïncidence, je n’avais plus d’autres jeux à me mettre sous la dent ces temps-ci. Donc, j’y ai joué... Or, à ma grande surprise, le jeu est tout de même bien réalisé et je me suis bien amusé malgré tout. Alors, pourquoi a-t-il été si mal reçu par les critiques ? Je me le demande, car j’ai vraiment vu pire dans le genre.

Bien sûr, pour un jeu de tirs, Homefront Revolution ne réinvente pas le genre non plus. Il n’amène pas de nouveautés coté gameplay. Son histoire : c’est celle des Américains qui ont contracté tellement de dettes en achetant du matériel de haute technologique des Nord-Coréens (???) que le pays est bientôt plongé dans un gouffre financier. Et en essayant de se libérer de l’emprise de leurs ennemis par la force, même l’armement acheté chez leurs concurrents tombe en défaillance. Les Américains vivront des heures très sombres alors que les Nord-Coréens envahissent leur pays afin d’y prôner leurs propres lois. MAIS, ils existent toujours des rebelles en sol américain qui veulent libérer le pays de cette menace. Et vous faites partie de ce lot...

Je vous avouerai que l’entrée du jeu est tout à fait poignante. Moi-même, j’étais prêt à me lever de ma chaise pour aller me battre pour la justice ! Oui, c’est venu me chercher à ce point-là, héhéhé ! :) Par la suite, on réalise que le jeu ressemble un peu à celui de « Just Cause », c’est-à-dire que vous devez explorer la ville et la libérer des ennemis, secteur par secteur. Et c’est là que vous pouvez tomber le piège de la monotonie, car le jeu devient répétitif puisque vous exécuterez toujours le même genre de missions dans chaque secteur à libérer. De plus, l'histoire n'est pas assez diversifiée pour vous tenir en haleine des heures durant. À mon avis, le jeu doit être plus attrayant en multijoueurs puisque je m'imagine que les postes que l'on vient à libérer peuvent être repris par l'ennemi. Donc, plusieurs heures de combat à vivre. Par contre, en mode solo, le degré de difficulté est plutôt simple. 

Une des lacunes du jeu est probablement sa piètre intelligence artificielle. Admettons que j'ai eu plusieurs erreurs : des ennemis qui se cachent derrière des objets qui n'existent pas, quelques "glitch" de personnages coincés dans le décor, des ennemis ou des machines de guerre qui disparaissent littéralement en s'approchant d'eux, etc. Je vous avouerai que j'ai même failli quitter le jeu par manque d'intérêt après plusieurs heures. Puis, soudain, un petit "twist" de l'histoire m'a convaincu de continuer. Et finalement, je ne sais pas si c'est moi qui me suis adapté au cours du temps, mais j'ai terminé le jeu avec satisfaction.

Le point fort du jeu est, selon moi, les graphiques. Ils sont très beaux, peaufinés, les décors bien réalisés ainsi que les personnages principaux qui n'ont pas tous la même tête. On en connaît plusieurs jeux vidéos où tous les modèles de personnages se répètent à profusion. :P Surtout, dans les jeux de monde ouvert comme celui-ci Heureusement, Homefront Revolution semble avoir mis l'accent sur une bonne ambiance (immersion) et très réaliste de l'occupation ennemie. Sur cet aspect, je les félicite!

En ce qui concerne l'armement, vous avez un bon choix d'armes différentes, mais elles ne sont pas toutes nécessaires de posséder. Pour ma part, j'ai fait le jeu au complet avec un pistolet-mitrailleur, un fusil sniper et un lance-roquette pour les gros véhicules. Et ce fut amplement suffisant. De plus, chaque arme peut être modifiée et transformée en une autre sorte d'arme. Par exemple, le pistolet peut se transformer en pistolet-mitrailleur. Donc, c'est pour cela que si vous ne voulez pas gaspiller votre argent inutilement, choisissez seulement l'armement qui vous convient en tant que joueur de FPS. À moins que vous soyez un peu comme moi, le gars qui ramasse tous les objets sur son passage afin de les vendre.

Pour le gameplay, j'y ai joué avec la souris et le clavier afin de bénéficier d'une plus grande précision. Dans ce jeu, les tirs à la tête sont très importants. Il y a une rosace d'armes qui vous permet de passer d'une arme à une autre. Il y a juste les grenades qui m'ont déçu, car vous devez vous équiper d'une grenade, la tirer et ensuite, reprendre votre arme. Vous ne pouvez pas tirer immédiatement une grenade à l'aide d'une touche de raccourci. Vous devez toujours passer par la rosace des armes, ce qui peut nous faire perdre de précieuses secondes dans un combat qui chauffe vraiment.

En terminant, Homefront Revolution est tout de même un bon jeu. Oui, je vous avoue qu'il y a eu une période ou j'ai pensé l'abandonner, mais finalement, je suis content de l'avoir terminé. Une histoire plus attrayante avec des missions plus diversifiées, cela aurait probablement aidé à avoir de meilleures critiques. Pour ma part, si vous aimez les jeux de tirs tout simplement parce que vous aimez abattre les ennemis, je crois que ce jeu-ci vous offrira satisfaction. Par contre, si vous recherchez quelque chose de plus poussé coté histoire ou de nouveautés, ce n'est peut-être pas avec celui-ci que vous serez comblé. À vous de juger!

Gr : 5Gm : 4In : // Dv : 1  (22 heures), Prix : 43,99$ (Steam)

Note : 12/15

Site officiel : https://www.homefront-game.com/

Bande-annonce :