23 juillet 2017

Critique de jeu : MAFIA 3


Ce n’est que tout dernièrement que j’ai finalement acheté Mafia 3 au rabais. Et ce, même si j’avais tout de même aimé son prédécesseur. :) Il faut dire que depuis sa sortie, il y a plusieurs mois, les critiques ont toujours été mitigées à son égard. Cependant, en y jouant, je ne vois pas ce qui cloche vraiment, à part un aspect de missions légèrement répétitif. Pour le reste, c’est un jeu de grande qualité qui n’a rien à envier à ce qu’il se fait sur le marché (graphique, musique, storytelling, etc.) Pour moi, Mafia 3 se veut aussi divertissant qu’un GTA 5. Toutefois, il est légèrement moins ambitieux que son concurrent.

L’histoire, c’est celle de Lincoln Clay, un Afro-Américain qui est de retour à New Bordeaux (ville fictive) de la Louisiane aux États-Unis, et ce, après avoir participé à la guerre du Viêt Nam. La ville de la Nouvelle-Orléans de la fin des années '60 est aux prises avec plusieurs questions raciales et autres problèmes divers, si bien que Clay décidera de s’associer avec une bande de malfrats afin d’aller commettre un important vol de banque. Malgré la réussite de son coup, Lincoln est loin de se douter qu’il sera trahi par les membres de son gang qui le laissera pour mort. Ses anciens complices associés à la mafia italienne locale ne désirent pas partager le pouvoir. Toutefois, ils ne se doutent pas que Lincoln est encore en vie. Celui-ci, avec l’aide de son ami John Donovan, agent de la CIA, il cherchera à se venger et reprendre le contrôle de la ville de New Bordeaux. Pour ce faire, il devra aussi s’associer à de nouveaux partenaires...

Premièrement, je dois vous dire que je suis un fan de la fin des années '60 puisqu’il s’agit d’une grande époque de changements sur plusieurs aspects de notre société. Et même si je ne suis pas né durant cette période, j’ai été toujours fasciné par cette espèce d’insouciance collective comme si tout était permis à cette époque. Le développement culturel amenait vers de nouveaux horizons, tant au niveau social, artistique que musical. D’ailleurs, je dois souligner que le jeu possède une bonne trame sonore de vieux succès de ces années-là!

L’ambiance, les décors, les lieux et tout ce qui compose le monde ouvert de New Bordeaux sont très réussis et nous semblent aussi crédibles. Côté graphique, c’est parmi le mieux de ce qui se fait sur le marché en ce moment ainsi que les animations (mini-films) qui ont été réalisées avec des « motions capture » afin de coïncider avec les dialogues (en anglais). Ceci dit, moi, j’y ai joué dans ma langue maternelle, et le jeu est très bien traduit.

Le point fort de ce jeu est sans l’ombre d’un doute, le scénario. J’y ai accroché sans retenue et c’est probablement pourquoi j’y ai joué presque sans relâche. ;) Ceci dit, là où le jeu peut sembler faire défaut, c’est que les missions secondaires sont répétitives. De plus, il y a des endroits que l’on visite et dès que l’on revient à notre cachette, il faut y retourner pour y tuer un boss, par exemple. Donc, malgré que c’est un monde ouvert, je ne comprends pas pourquoi les concepteurs du jeu n’ont pas utilisé cela à leur avantage. Comme j’aime beaucoup les jeux de furtivité, lorsque je viens d’explorer un endroit et de nettoyer la place de tous les malfrats et que par la suite, on me demande d’y retourner alors ma tactique demeura la même. Sur ce point, j’ai été un peu déçu.

Bien sûr, le jeu demeure facile à réaliser et l’intelligence artificielle des ennemis peut laisser à désirer. (voir image ci-dessous). Il est possible de tuer tous les ennemis discrètement au couteau de chasse. Il suffit de siffler pour les attirer et d’attendre qu’ils viennent me voir pour les éliminer un à un. J’ai déjà décimé un immeuble au complet avec cette tactique.

Côté gameplay : j’y ai joué avec une manette de jeu pour PC. C’est un jeu qui est configuré dans les normes, et il n’y a pas de super combos compliqués à exécuter. Normalement, pour un jeu de tirs, j’aurais utilisé la souris et le clavier, mais dans ce cas-ci, ce n’est pas très difficile.

En terminant, ce jeu est une belle réalisation en soi. Et même s’il est répétitif, juste pour son scénario intéressant et bien développé, il en vaut vraiment la peine. Je n’ai pas de honte de le recommander à mes amis « gamers » qui aiment ce type de jeux.


Gr : 5Gm : 4In : 4 // Dv : (40 h - 100% complété)  Prix : 49,99$ (Steam)

Note : 13/15

Site officiel : https://mafiagame.com/fr/

Bande-annonce :