31 mars 2016

Bande-annonce : Fight like Hell - Trailer live action DOOM

Rien de mieux qu'une nouvelle bande-annonce live pour promouvoir la sortie prochaine du jeu vidéo de DOOM :)


30 mars 2016

Critique de jeu : AUTOMATRON (FALLOUT 4 DLC)


Dernièrement, Bethesda nous livrait leur premier contenu additionnel pour le jeu de base : Fallout 4. (Disponible gratuitement pour les joueurs ayant acheté la passe saisonnière du jeu). Dans ce nouvel opus, votre personnage part à l'aventure pour contrer une nouvelle menace qui plane sur le Commonwealth. Il s'agit du Mécaniste, un savant-fou qui assemble des robots, et dont leurs missions est de nettoyer les terres hostiles environnantes par tous les moyens.

Évidemment, tous les bandits seront la cible des robots mais aussi, les pauvres habitants paisibles de ce monde post-apocalyptique. :P Votre héros devra alors tenter de mettre un terme à cette folie, et ce, grâce à l'aide d'un robot prénommé Ada

Personnellement, ce nouveau contenu additionnel ajoute quelques quêtes supplémentaires au jeu que vous pourrez réaliser, à peu près, en 3 heures ou moins. Cela dépend si vous êtes quelqu'un qui va droit au but ou si vous préférez vous balader un peu avant d'accomplir vos missions. Pour ma part, comme mon personnage était déjà au 53 niveau, je n'ai pas perçu vraiment la nouvelle menace comme étant difficile à éradiquer. Au contraire, je n'ai pas eu de compétition. :( Donc, j'imagine que, tout dépend, du niveau de votre personnage, ce nouveau contenu peut s'avérer difficile, ou pas du tout.

Toutefois, la vraie nouveauté de ce DLC est que vous allez pouvoir construire des robots, des compagnons pour vous accompagner dans vos missions. Alors, si vous n'avez pas trop investi des points dans la compétence de robotique (ex: comme moi), vous risquez de ne pas exploiter les robots à leur potentiel maximal. Oui, j'ai réussi à "améliorer" Ada mais il n'y avait rien à couper le souffle. Lance-flammes, laser étaient ses armes d'appoint.

Pour le reste du jeu, comme c'est un DLC, alors il n'y a rien à dire de plus que je n'ai pas déjà dit dans la critique du jeu principal. À savoir si ce contenu est un essentiel, je dirais que non. Oui, cela m'a permis de retourner dans le jeu que j'avais mis de coté depuis quelques mois déjà. Et le fait de construire des robots m'a fait sourire pendant une heure environ, puis ce fut le retour à la normale par la suite. L'histoire est correcte, mais courte. Ce n'est pas quelque chose de très palpitant. J'ai vu cela davantage comme une addition au jeu pour construire des robots plutôt qu'une nouvelle histoire à réaliser... 

Gr : 4Gm : 4In : 3 // Dv : 3  (3 heures), Prix : 13,99$ (Steam)

Note : 11/15

Site officiel : https://bethesda.net/#fr/events/game/fallout-4-automatron-trailer-released/2016/03/14/88

Bande-annonce :

28 mars 2016

Nouvelles : Prochain spectacle Power Nation

Hé oui, mon projet de spectacle annuel aura lieu encore une fois cette année. :) Power Nation, le groupe "Hommage au Power Metal" offrira une nouvelle prestation Samedi le 9 Avril 2016 à la Salle Montaigne du Cégep de Limilou. De plus amples détails ci-dessous, cliquez sur l'image pour agrandir. On vous y attend!


17 mars 2016

Critique de jeu : RESIDENT EVIL 0 HD REMASTER



Après avoir joué à quelques jeux de la série Resident Evil sur PC, il était évident que je devais jouer à celui-ci. Notamment, puisqu'il porte le chiffre 0, on s'imagine que cela va tout expliquer les intrigues de jeux suivants dans la série. Mouais, pas sûr! Toutefois, je n'avais pas de grosses attentes puisque, étant un jeu sortit sur console depuis longtemps, je me doutais fort bien qu'il allait être plus un jeu à énigmes qu'un FPS pur et dur comme on en retrouve aujourd'hui sur le marché. J'aimerais bien vous parler de nouveautés ou quoi que ce soit, mais sincèrement si vous avez lu ma critique de R.E. HD Remastered, alors celui-ci est pas mal identique, tant au niveau des graphiques que du gameplay.

L'histoire débute dans les montagnes d'Arklay, à côté de la ville de Raccoon City. L'équipe des forces spéciales Bravo se rend à l'Ecliptic Express, un train affrété au transport des personnes travaillant chez Umbrella et qui a été attaqué par de mystérieuses sangsues. Toutefois, rendue sur les lieux de l'accident, l'équipe découvre un transport militaire qui a été attaqué et dont son contenu, un prisonnier dénommé Billy Coen et considéré comme étant extrêmement dangereux, a pris la fuite. L'équipe décide aussitôt de se séparer afin de le retrouver. Rebecca Chambers, une jeune recrue, découvre alors le train arrêté sur la voie ferrée, et pénètre dedans, persuadée que Billy Coen s'y cache. Malheureusement, ce qu'elle y découvrira sera bien au-delà de ses attentes.

Malgré que ce soit un jeu de puzzles, l'une des caractéristiques que j'ai bien aimé est : que nous pouvons contrôler 2 personnages à tour de rôle. Et ce, pour nous aider à résoudre les énigmes. En effet, Rebecca et Billy devront faire équipe s'ils veulent se sortir du pétrin dans lequel ils sont. Le jeu n'est pas difficile en soi, ni les puzzles. En fait, c'est plus les places limitées de l'inventaire qui sont problématiques. Comme il n'y en a pas beaucoup, vous devez bien choisir ce que vous décidez de transporter sur vous. Alors, préparez-vous à faire des va-et-vient régulièrement dans ce jeu pour récupérer des objets que vous avez peut-être laissés derrière vous.

De plus, aucun des deux personnages ne doit mourir sinon, c'est la fin de la partie. Je vous dirai que la première partie du jeu qui se passe dans le train, c'est intéressant. La seconde partie qui se passe au manoir ressemble beaucoup à Resident Evil 1. Ce qui m'a semblé un peu moins attrayant. Étonnamment, les graphiques sont assez bien réussis pour un vieux jeu qui a été "remasterisé". Il est correct. Même les cinématiques.

Coté gameplay, avec la manette pour PC, il est possible d'y jouer avec une configuration plus actuelle pour la manipulation des objets, le déplacement des personnages, etc. De ce coté, je n'ai rien à dire. Tout comme le jeu suivant, mon gros point négatif, c'est encore les portes que l'on doit ouvrir et fermer sans cesse durant le jeu, cela rend le tout plutôt lassant à la fin. Je dirais même agaçant!

En terminant, ce jeu n'est pas mauvais en soi. J'ai aimé y jouer. Cependant, ce n'est pas un essentiel. Je croyais y trouver des explications plus précises ou encore des révélations plus choquantes concernant l'histoire en générale de la série Resident Evil, mais non. Donc, je crois que ce jeu risque de plaire aux fans invétérés de la série en premier lieu et, ensuite, à ceux qui aiment résoudre des énigmes. Pour les autres types de joueurs, amateurs de jeu de tirs ou autres, je ne crois pas que ce soit un jeu qui vous plaira tout particulièrement.  

Gr : 4Gm : 4In : 4 // Dv : 3  (10 heures), Prix : 19,99$ (Steam)

Note : 12/15

Site officiel : http://www.capcom.co.jp/bio0hd/fr/index.html?la=fr

Bande-annonce : 

10 mars 2016

Critique de jeu : DYING LIGHT - THE FOLLOWING


Malgré ma critique très mitigée du jeu de base "Dying Light", et ce, pour diverses raisons à l'époque, j'ai décidé d'acheter leur nouveau DLC intitulé "The Following". Bien sûr, n'ayant plus les énormes attentes du premier jeu, et sachant pertinemment que c'est plus un jeu d'explorations (ex: courir, sauter d'un endroit à l'autre, ouvrir des coffres) qu'un simple FPS où l'on tire sur tout ce qui bouge sans trop réfléchir; je l'ai bien aimé. Oui, pas mal mieux que son prédécesseur. :P Évidemment, ici, on retrouve les mêmes fonctionnalités que le jeu de base. Cependant, on y a ajouté tout de même quelques fonctionnalités intéressantes. Et je crois que la plus importante de toutes est le buggy.

Le véhicule tout-terrain (buggy) vous permet de vous déplacer rapidement d'un point à un autre. C'est très pratique lorsque les objectifs se trouvent à des milliers de mètres les uns des autres. Toutefois, il y a un effet néfaste dans tout ceci : c'est qu'il est bruyant! Donc, ne soyez pas surpris si des hordes de zombies vous courent après. :) Et parlant de hordes, les concepteurs du jeu ont ajouté des zombies "spéciaux" qui permettent de pimenter un peu plus le travail et le parcours de notre coureur : Kyle Crane. Oui, parce que notre héros doit être constamment en mouvement et ce, s'il ne veut pas mourir bêtement. Et même s'il peut posséder de bonnes armes sur lui, dans ce jeu, il est inutile de s'attarder à un seul endroit au risque d'être submerger, tôt ou tard, par les zombies. De plus, certains monstres ont des façons de vous attaquer plus efficace, voire même éviter vos coups... 

Comme le jeu est un DLC, alors vous pouvez réutiliser le même personnage que dans le jeu de base; vous n'avez pas à en créer de nouveau. Vous pourrez continuer à augmenter ses compétences, et ce, si vous n'aviez pas encore atteint leurs maximums lors de la réalisation complète de Dying Light

Quant à l'histoire, c'est celle de Kyle Crane qui réussit à quitter la ville de Harran en se faufilant à travers les grottes des montagnes environnantes et découvre ainsi une nouvelle région habitée (terrains agricoles) où il espère trouver de l'antizine, un produit empêchant les gens de se transformer en zombies. En explorant les lieux, il tombe sur des survivants qui semblent vouer un culte étrange à un groupuscule de gens masqués. À leur tête, une femme appelée "Mère" semble posséder un pouvoir empêchant les gens de devenir des zombies et ce, malgré qu'ils se soient fait mordre par ceux-ci. Kyle Crane est stupéfait par cet étrange phénomène et cherche en savoir davantage sur ce mystère incroyable. Mais avant qu'il ne puisse être accepté au sein de la communauté de survivants, il devra faire ses preuves en accomplissant divers tâches pour eux. Il devra gagner leur confiance.

Coté graphique, le jeu est très similaire à son prédécesseur, et surtout, plus stable! J'ai eu encore quelques problèmes légers de V-Sync mais rien de bien méchant. Coté gameplay, j'y ai joué avec le clavier et la souris. Ce qui veut dire que j'ai pu configurer les touches à ma guise, et je vous avoue que je n'ai pas eu de difficulté à ce sujet. Pour cette fois-ci, je n'ai pas utiliser ma manette de jeux pour PC. Le jeu comporte aussi de nouvelles branches de compétences, celle de la conduite et celle de la légende. Les compétences de "Légende" s'acquièrent plus vites en mode coop (sur le net) à ce que l'on dit. Soyez rassuré, cela ne vous empêchera de terminer le jeu en mode solo si vous le désirez.

En terminant, est-ce que je recommande ce DLC ? Si vous avez aimé le jeu de base, oui! En fait, juste le fait que l'action se déroule dans un nouveau décor, c'est super! Car, souvent, les DLC ne font qu'ajouter des objectifs supplémentaires dans des lieux déjà connus. Dans ce jeu-ci, vous allez pouvoir vous amuser à explorer un tout nouvel endroit. Et à mon avis, si vous êtes un mordu de l'exploration, alors vous en aurez pour longtemps. Il y a beaucoup d'épreuves à réaliser qui ne font pas partie de l'histoire ou de missions, et qui peuvent vous divertir. (ex: comme les courses de buggy) Pour ma part, faire toutes les missions principales et secondaires m'a pris environ une douzaine d'heures à accomplir. Ce qui est fort intéressant, vu le bas prix du jeu.

Oui, je crois que les fans du jeu seront satisfaits par ce nouvel expansion, et pour les gens comme moi qui n'ont peut-être pas apprécié le jeu précédent à sa juste valeur, je peux vous dire que ce DLC m'a permis de lui donner une seconde chance et là, je m'y suis attaché. :)

Gr : 5Gm : 5In : 4 // Dv : 3  (12 heures), Prix : 19,99$ (Steam)

Note : 14/15

Site officiel : http://dyinglightgame.com/buy/?mainsite

Bande-annonce :

06 mars 2016

Critique de jeu : BLUE ESTATE


Est-ce que vous vous rappelez les jeux FPS dirigés, un peu comme "House of the Dead" ? Quand j'étais plus jeune et que j'allais à l'arcade, près de l'école, les tout premiers jeux de tirs fonctionnaient ainsi; i.e. le personnage se déplaçait automatiquement dans les divers décors et le joueur n'avait plus qu'à tirer sur les cibles qui apparaissaient et disparaissaient derrière les objets. Le but du jeu était de faire le maximum de points possible. Alors, laissez-moi vous dire que le jeu "Blue Estate", c'est exactement la même chose, version améliorée! :) Donc, si vous n'êtes pas amateur de ce genre de jeux dirigé, passez votre tour.

Pour ma part, j'ai adoré ce jeu et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, j'ai trouvé que la présentation générale (ex: ambiance, graphiques, design) du jeu est vraiment attrayante et aussi, intéressante. Malheureusement, je ne connais pas ce Viktor Kalvachev mais il semble que ce sont ses dessins qui ont inspiré et donné le ton, et le style au jeu. Et je vous avoue que j'aime bien! On se croirait, par endroits, dans une histoire à la Pulp Fiction. Une fois, de temps à autre, j'aime bien me retrouver dans ce genre d'univers, vous savez, un peu à la Quentin Tarantino

Au départ de ce jeu, je croyais même que le fait qu'il soit dirigé m'aurait déplu, mais non. Le fait que nous soyons attaqués par une horde incessante de méchants bandits, nous donne amplement le temps de faire un joli carnage. De plus, l'histoire est vraiment amusante. L'humour de ce jeu m'a accroché dès le départ. Il s'agit de Tony, le fils raté d'un parrain de la mafia, qui s'en va à la recherche de sa danseuse bien-aimée qui a été enlevé. Mais voilà, Tony n'est pas une lumière alors, malgré lui, il déclenchera une guerre entre bandes rivales alors que son seul désir était de récupérer sa copine. Préparez-vous à tirer sur tout ce qui bouge!

Dans ce jeu, il y a aussi une autre histoire en parallèle, celle de Clarence, un ancien Navy Seal qui doit lui aussi partir en mission pour le compte de la mafia. Ce qui m'a fait rire avec ce personnage, c'est qu'il prend son travail très au sérieux. Toutefois, il a eu la malchance d'être associé à un partenaire qui lui donne des ordres à suivre par l'intermédiaire d'un casque d'écouteurs. Et celui-ci n'arrête pas d'envoyer notre héros dans le décor, sur de fausses pistes. Héhéhé! 

Coté gameplay, c'est facile d'utilisation que vous soyez à la souris-clavier ou à la manette pour PC. Tout ce que vous avez à savoir, c'est de tirer comme un fou furieux. Quelque fois, il y a de passages où la synchronisation de vos gestes est requise. Par exemple, lorsque les cheveux de Tony lui tombent à la figure, vous devez vous empresser de les repousser si vous voulez voir où vous tirez. :) La musique s'apprête bien au style du jeu, les dialogues sont hilarants et je n'ai vécu aucune situation qui m'a laissé coincé dans le jeu (aucun bug). Il y a plusieurs niveaux de difficulté alors, si vous le trouvez trop facile parce que vous êtes une fine gâchette au tir, ne vous gênez pas pour augmenter le niveau.

En terminant, comme je ne connaissais pas ce jeu et que je n'avais aucune attente envers celui-ci, j'ai pu vraiment l'apprécier à sa juste valeur. C'est un jeu de tirs à l'ancien qui m'a fait passé de bons moments, et fait rire aussi. Son concept m'a semblé bien équilibré, et je le recommande facilement aux amateurs de FPS, c'est une belle réalisation. Mon seul regret est qu'il est un peu trop court à mon goût, à peine 3 heures pour faire le tour du jeu au complet. Par contre, si vous aimez battre vos propres records (pointage), c'est peut-être mieux ainsi. Bonne chasse et laissez-vous aller! ;)

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 1  (3 heures), Prix : 13,99$ (Steam)

Note : 15/15

Site officiel : http://www.blueestatethegame.com/home.html

Bande-annonce :

01 mars 2016