15 novembre 2015

Critique de jeu : FALLOUT 4


Normalement, j'attends toujours d'avoir terminé un jeu avant de vous en faire la critique. Cependant, après déjà une trentaine d'heures de jeu, je crois que mon idée est déjà bien fondée sur ce qu'offre Fallout 4. Même si c'était un jeu que j'attendais depuis fort longtemps, je me suis rendu compte qu'il est plutôt intéressant, mais pas autant que je ne l'aurai espéré. Est-ce dû parce que j'ai pris un mauvais chemin quelque part ? Ou fait un mauvais choix ? Je ne sais pas! Par contre, je peux vous faire part de mes impressions jusqu'à maintenant...

Premièrement, ce qu'il faut savoir : c'est que Fallout 4 n'est pas la suite de Fallout 3. C'est une autre histoire qui se déroule près de Boston aux États-Unis. On débute le jeu avant la guerre nucléaire, où vous (le joueur), votre femme et votre bébé aurez la chance (ou la malchance) d'avoir une place dans l'un des bunkers de la compagnie Vault-Tec. Vous serez plongé dans un sommeil cryogénique en attendant la fin de la guerre mais voilà, tout ne se passe pas comme prévu. Impuissant dans votre prison de glace, vous assisterez au kidnapping de votre enfant et votre femme sera abattue devant vos yeux. Plus tard, à cause d'une défaillance technique du système cryogénique, vous serez libéré de votre cellule. Vous n'avez aucune idée de ce qui s'est passé dans le bunker, et votre retour à la surface de la terre vous laissera avec une multitude de possibilités et de questions. 

Si vous n'avez jamais joué à Fallout, permettez-moi de vous dire que c'est un jeu RPG à géographie ouverte, mêlé d'un jeu de tirs FPS. Tout comme les jeux de Skyrim, Dragon Age, Assassin's Creed, et dernièrement Mad Max qui pourraient se comparer un peu à celui-ci. Cependant, les jeux de Fallout sont davantage axés sur l'exploration d'un vaste territoire que basés sur une histoire bien ficelée. Et je dois ajouter que le monde de Fallout 4 est énorme! Il me semble encore plus grand que ses prédécesseurs : Fallout 3 et Fallout New Vegas. Par contre, ces derniers avaient une histoire plus étoffée que celui-ci. Je ne sais pas si c'est moi qui ait fait un mauvais choix dans le jeu mais en essayant de retrouver mon fils, tout en allant à Diamond City. (là où l'on m'a dit que l'on pourrait m'aider), j'y ai tout simplement perdu sa trace. De plus, je suis mort plusieurs fois en tentant de m'y rendre. Je croyais que le niveau du jeu était bien balancé mais la première troupe de bandits que j'ai croisée étaient tous armés de fusils laser. (???) Admettons qu'avec mon petit pistolet de balles, je n'ai pas fait long feu contre eux.

Ensuite, j'ai réalisé quelques missions "tutoriels" pour un groupe appelé les "Minutemen", genre de chevaliers armés des temps modernes. On m'a demandé poliment de l'aide à reformer le groupe de sauveurs pour rétablir l'ordre dans le monde dévasté de Boston. Dès d'entrée de jeu, vous aurez la chance d'avoir une armure robotique (Power Armor) avec une mitraillette lourde. Disons que je fus surpris d'avoir cela au tout début, car dans les jeux précédents, on l'obtenait vers la fin. Et vous n'avez pas le choix de la prendre puisqu'un comité d'accueil vous attend dès que vous l'utiliserez. Même un "DeathClaw" vous attend. Ma stupéfaction fut plutôt grande de le voir, puisque ces créatures sont les plus fortes du jeu. :( Toutefois, réussissant ma mission à bien, je me suis rendu compte que l'armure puissante que l'on a, ne fonctionne que pendant un court laps de temps. En effet, elle est alimentée de barres d'uranium (je crois) et vous n'en trouverez pas beaucoup sur votre chemin. Donc, utilisez votre armure seulement dans les endroits ou missions très difficiles.

Malgré tout, je me suis retrouvé rapidement bloqué car je n'avais pas d'armes assez fortes pour faire mal aux ennemis. Après plusieurs heures de jeu qui m'ont découragées, je me demandais si le jeu n'était pas déséquilibré. Finalement, j'ai trouvé un truc : j'ai trouvé un endroit avec un "boss", et je me suis amuser à entrer et à sortir d'un entrepôt. Chaque fois, le jeu "loadait" la carte des lieux, ce qui me permettait de le tirer et de me sauver sans qu'il me poursuive. J'ai fait cette tactique pendant une bonne dizaine de minutes. Et lorsqu'il fut mort, j'ai enfin pu mettre la main sur une arme puissante qui m'a permis de commencer à apprécier le jeu à sa juste valeur. Hourra! Je pouvais faire réellement mal aux ennemis en 3-4 coups de fusil seulement, même les gros mutants. La nouveauté des "boss" n'est pas une mauvaise idée en soi, elle permet d'obtenir des objets rares.

Bien sûr, les points forts de Fallout 4 sont les graphiques. Ils sont très, très beaux, et ce, dans les moindre détails : i.e. les lieux, les objets, etc, hormis les personnages. Oui, ils se sont beaucoup améliorés coté "look", aucun doute là-dessus, mais ils ont toujours l'air un peu "fake", même dans les animations. On est loin des personnages de "The Witcher 3", "Dragon Age" ou autres.

L'un des gros points négatifs du jeu est son gameplay. La façon d'y jouer est horrible. La navigation dans les menus et sous-menus, etc. Cela m'a pris pas loin de 10 heures avant de me familiariser de façon adéquate, et d'apprécier enfin le jeu. Ce qu'il faut savoir lorsque l'on joue sur PC, c'est que le jeu détecte automatiquement si vous avez une manette pour le jeu ou pas. Bon, à l'habitude, je ne joue pas à un FPS (shooter) avec une manette à moins d'avoir une option d'auto-ciblage incluse. Celui-ci n'en a pas! De plus, les coups à la tête "headshots" sont importants. Donc, après une heure de jeu, j'ai désactivé la manette pour retourner avec mon bon vieux clavier-souris. Soit dit en passant, même si dans les options du jeu, on vous offre la possibilité de changer l'affectation des touches, celles-ci sont limitées. Ne me demandez pas pourquoi certaines touches sont interdites d'utilisation. (?) De plus, il y a quelques bugs. Par exemple, pour ramasser des objets, j'utilise la touche "Enter" mais curieusement, elle ne fonctionne pas tout le temps. Quelques fois, on m'oblige encore à utiliser la touche par défaut "E". :P

Un autre aspect du jeu qui m'a fait perdre un temps incommensurable fut la construction d'abris de fortune pour les réfugiés (alliés) et ce, avant de comprendre comment utiliser de façon adéquate les menus d'options de construction. J'ai dû y aller par essais et erreurs avant de faire de quoi que ce soit de potable. J'ai compris que l'on pouvait recycler les objets au sol (et non les chercher dans des lieux précis) et ce, en autant que l'on soit près d'une table de travail (workbench). Pourquoi on ne peut pas recycler des objets à partir des options du Pip-boyCeci dit, il faut être dans les limites de la table de travail pour utiliser les options de construction. De plus, il faut garder la touche enfoncée pendant quelques secondes avant qu'elle ne se déclenche. Merci de me l'avoir dit! (sarcasme) Je pensais qu'il fallait que j'appuie dessus un coup seulement et c'est tout. Alors, pendant un bout de temps, je croyais que cela ne marchait pas. :( Mais, vous savez quoi, oui, parfois, elle ne marche pas du tout, même si vous appuyez longtemps dessus et que vous êtes dans les limites de la construction. Bref, juste construire mon premier campement m'a tellement découragé que je voulais presque abandonner le jeu. De plus, j'aimerais savoir pourquoi que lorsque l'on construit quelque chose, on ne peut plus bouger. (???) Il faut aller à l'endroit désiré, espérer d'être dans les limites de construction, et ensuite, s'enrager après le meuble à construire car on n'arrive pas à le placer comme il faut dans la pièce. Heureusement que je suis patient et que je me suis développé des petits trucs pour aller plus vite. 

Aussi, je dois souligner l'incroyable futilité des concepteurs du jeu d'avoir combiné la touche de l'attaque corps-à-corps et celle de tirer des grenades ensemble, wtf ? Dans un moment de panique, par exemple, durant un combat, on se retrouve à donner des coups de crosse de fusil dans le vide au lieu de jeter des grenades à la figure des ennemis. Grrrr! 

Un autre point négatif est le personnage qui nous accompagne comme aidant (helper). Bon, la plupart du temps, il se perd dans la nature, va se battre contre les méchants quand il faut être discret, et a la fâcheuse habitude de se mettre dans notre ligne de tir. Sans oublier, une fois de temps à autre, il disparaît complètement de la carte comme cela, sans raison apparente. Très pratique quand une horde d'ennemis vous attaque! Finalement, si vous combinez le mauvais gameplay aux missions qui ne semblent pas se déclencher aux moments propices, ou des endroits de la carte qui ne s'allument pas après les avoir visités, je vous avoue que j'ai failli terminer mon expérience de Fallout 4 ici. Et puis, après avoir accepté de ne plus faire les missions principales ou secondaires à tout prix, mais de me contenter d'explorer les lieux sans stress, en ramassant tous les trésors et tuant toutes les créatures sur mon chemin, alors je me sens beaucoup mieux. Comme au bon vieux temps de Fallout 3, où je ne faisais qu'explorer tous les recoins de la carte pour voir si j'avais tout découvert. Oui, je dois le dire, l'histoire ne m'accroche guère, enfin, je ne sais même pas si c'est un bug ou non, mais la mission de retrouver mon fils semble avoir disparue...

Le dernier point : c'est l'achat de compétences (lorsque l'on monte de niveaux) pour aider notre personnage dans ses missions. Oui, l'interface visuel de sélection des compétences est beau mais peu pratique. En fait, je crois que l'ancienne méthode de sélection à partir du Pip-boy, dans les jeux précédents, était plus explicite, et ce, avec une description plus complète. Je n'était pas sûr en voyant la carte des compétences lesquelles je pouvais choisir réellement. Fallait-il que je remplisse toutes mes compétences de base avant celles de spécialisation ? La réponse est non. On peut les prendre dès que vous le pouvez. 

En terminant, Fallout 4 reste un bon jeu en soi sans aucun doute. Si vous êtes patient et que vous aimez explorer, alors je crois que ce jeu est vraiment pour vous. Sinon, passez votre chemin. Pour les autres, vous pouvez toujours attendre la sortie d'améliorations (patch) au niveau du gameplay s'il y a lieu. Vous savez, ce n'est pas la première fois que la compagnie Bestheda se fait reprocher cela, on a vécu le même genre de problèmes de navigation de menus et de sous-menus avec le jeu Skyrim. Bref, je dois dire qu'après une trentaine d'heures de jeu, je peux dire que je maîtrise maintenant le gameplay, même si les touches assignées ne marchent pas toujours en temps opportun. Je m'y suis habitué. On verra ce que l'avenir me réservera. Vais-je l'explorer au complet ? Ou me lasser avant et quitter vers un autre jeu qui apparaîtra sur le marché ? Décisions, décisions.  

Gr : 5Gm : 3In : 4 // Dv : 5  (30 heures et +)*Prix : 79,99$ (Steam)

Note : 12/15

Site officiel : https://www.fallout4.com/

Bande-annonce :

09 novembre 2015

Critique de jeu : MAD MAX


Oui, je voulais acheter ce jeu mais pas tout de suite. Je voulais attendre qu'il descende de prix mais un bon ami à moi, un "gamer", me l'a fait essayer sur PS4 et, de retour à la maison, je l'ai acheté en ligne. Et je vous le dis, dès maintenant, les graphiques que l'on voit dans la bande-annonce sont ceux que vous aurez si vous avez une bonne machine PC. Ils sont d'un incroyable réalisme. Je n'ai pas pu m'empêcher d'y jouer à chaque jour jusqu'à la fin.

Ce qu'il faut savoir dès le début, c'est que Mad Max est un jeu à géographie ouverte. C'est-à-dire qu'il est comme tous les autres jeux du même style : Skyrim, Fallout, et Assassin's Creed 1. Donc, il y a beaucoup d'exploration à faire. Toutefois, si j'ai une comparaison plus proche à effectuer avec un autre jeu de même acabit, et ce, tant au point de vue de sa géographie et de ses missions plutôt similaires, alors ce serait avec le jeu : Just Cause. Ce jeu-ci y ressemble énormément. Et si ce n'est pas votre genre de prendre votre temps pour explorer les lieux, de compléter des missions secondaires, etc, vous risquez peut-être d'être déçu par Mad Max. Mais pas moi, j'ai adoré!

Bien sûr, comme je n'ai pas encore vu le film "Mad Max Fury Road", j'avais peur que ce soit la même histoire que l'on y exploite, mais rassurez-vous, ce n'est pas le cas. Alors, pour les joueurs qui pensaient revivre l'histoire du film, désolé, ce n'est pas cela. Ici, le joueur incarne Mad Max qui, à la suite d'un violent combat contre le Seigneur Scrotus, est laissé pour mort, et son véhicule légendaire lui a été volé par ce dernier. 

À bout de souffle, Max fera la rencontre plutôt fortuite d'un bossu appelé Chumbucket, mécanicien habile, qui lui proposera de construire un nouveau véhicule afin d'aller prendre sa revanche sur le Seigneur de la mort et des ses guerriers du désert. À partir de ce moment-là, le joueur pourra apprendre les rudiments du "gameplay" du jeu, tels que la conduite automobile et aussi les combats corps-à-corps. Dans ce jeu, la façon de gagner de l'expérience est de ramasser des morceaux de débris (scrap) automobiles. Grâce à ces débris, le joueur pourra acheter des améliorations pour son véhicule, augmenter ses armes et compétences de corps-à-corps.

Il y a un peu de tout dans ce jeu: de la course, des endroits secrets à découvrir, des plans à trouver pour construire des objets facilitant les missions secondaires, etc. Vous aurez même l'occasion de libérer des territoires de l'occupation ennemie, ce qui vous vaudra la reconnaissance de vos alliés, et fera augmenter votre réputation à travers les terres arides de sable. Ce n'est pas obligatoire de faire cela, mais cela aide grandement à la réalisation du jeu. D'ailleurs, c'est pour cela que Mad Max m'a duré aussi longtemps (environ 45 heures). Au début, je faisais la mission principale, et lorsque je me suis rendu à l'objectif de visiter pour une première fois "Gastown", alors j'ai décidé de terminer toutes les missions secondaires et de libérer tous les territoires à la place. Finalement, j'ai tellement gagné en puissance que lorsque je suis retourné à la mission principale, je dois avouer que c'était facile. Je ne m'en plains pas. Au contraire, je l'avais bien mérité. Selon moi, si un joueur se contente que de faire la mission principale et obtenir quelques améliorations, je crois que le jeu peut se terminer en une dizaine d'heures environ.

Comme je le disais dans le début de mon article, les graphiques de ce jeu sont très, très beaux. Je dirais même parmi les meilleurs qui se font sur le marché en ce moment. Il y a aussi de belles cinématiques pour accompagner l'histoire, et aussi le son des moteurs des véhicules, on se croirait au beau milieu de l'action. Quant aux combats corps-à-corps, il me font penser étrangement aux combats que l'on retrouve dans la série des jeux de Batman. On attaque, on se défend, on se protège contre les coups et on réplique. Bref, on s'amuse à foutre littéralement une raclée aux méchants. Une belle occasion de taper sur des gens qui le méritent. Comme le jeu peut se contrôler avec une manette pour PC, vous serez content d'apprendre que même les combos ressemblent étrangement à Batman si vous y avez joué. Donc, vous ne serez pas trop dépaysé. Et pour la conduite automobile, c'est correcte. 

L'aspect course de véhicules n'est pas mauvaise en soi, mais ce ne fut pas le point que j'ai préféré le plus dans le jeu. Car, vous le savez, alterner entre plusieurs types armes pour infliger un maximum de dégâts aux véhicules ennemis pendant que l'on est entrain de conduire, ce n'est pas vraiment évident. Oui, il y a un ralenti mais c'est difficile de tirer sur un véhicule derrière soi pendant que l'angle de la caméra du jeu ne vous indique pas où vous allez. :P Bref, quelques fois, j'ai foncé de plein fouet dans le décor. Je trouvais que dans ces moments-là, j'avais un peu trop de choses à considérer en même temps pour ma mauvaise dextérité, je vous l'avoue...

Un point intéressant fut les points de passages rapides qui vous permet de vous téléporter d'un coin de la carte à un autre. C'est très pratique. Toutefois, il y a un petit bug, un peu bizarre à ce sujet. Je m'explique : dans ce jeu vous avez la possibilité d'utiliser plusieurs véhicules différents. Cependant, si vous vous téléportez avec un autre véhicule que celui usuel, lorsque vous arrivez à destination, vous avez tout simplement retourné dans votre véhicule principal !? Euh... Admettons que lorsque j'ai compris cela, j'ai arrêté de me téléporter avec des véhicules qui n'était pas mon véhicule principal.

En terminant, je me suis amusé comme un petit fou dans ce jeu. Cependant, je dois avouer qu'il est TRÈS répétitif. Je veux dire que lorsque vous libérez des territoires, vous devez toujours accomplir le même genre de missions secondaires avec un degré de difficulté différent les uns des autres. Donc, si vous n'aimez pas la répétition, il est fort probable que vous n'aimerez pas ce jeu, hormis la mission principale dont l'histoire est intéressante. Alors, avant de l'acheter, assurez-vous que c'est le genre de jeu que vous désirez jouer. D'un coté technique et visuel, il est vraiment de haute gamme. 

Gr : 5Gm : 4In : 4 // Dv : 5  (45 heures )*Prix : 59,99$ (Steam)
* 100% mission principale + secondaires + tous les upgrades

Note : 13/15

Site officiel : http://www.madmaxgame.com/fr/home

Bande-annonce :

01 novembre 2015

P.V.M : Cain's Offering - Constellation of Tears

Avec l'ex-guitariste de Sonata Arctica : Jani Liimatainen, le chanteur de Stratovarius : Timo Kotipelto, et le claviériste de Stratovarius : Jens Johanssen.