28 octobre 2015

Critique de jeu : SHADOWRUN HONG KONG


Après l'immense succès de Shadowrun Returns ainsi que Shadowrun DragonFalls, deux jeux que j'avais littéralement dévorés, voici le 3e volet de la série Shadowrun Hong Kong. Encore une fois, il me fait plaisir de vous annoncer que ce jeu est aussi intéressant que ces prédécesseurs. Je l'ai adoré! La combinaison du style RPG d'antan (textes à lire) avec sa vue isométrique (2D/3D), et son action, tour par tour, afin d'élaborer des stratégies de combats efficaces sont tout simplement si bien dosées dans ce jeu que cela rend le tout, presque parfait. Pas trop de textes à lire (juste assez), pas toujours besoin de se battre (on peut passer discrètement à coté de nos ennemis ou encore les convaincre de nos 'bonnes' intentions), un système de compétences simples, bref, ce jeu est un petit bijou.

Il est toujours aussi plaisant de retrouver les classes typiques de personnages (elfe, orque, nain, humain, etc.) dans un contexte futuriste où les armes à feu, les épées, la magie et le piratage informatique se côtoient allègrement. Même si nous ne pouvons pas importer les personnages des autres jeux de la série, car chaque jeu est indépendant (histoire différente), on y découvre des héros toujours aussi colorés et intrigants. En fait, pour qu'un jeu comme celui-ci puisse faire concurrence avec les grands du marché du jeu vidéo, il mise sur un aspect, l'une de leurs forces majeures qu'ils ont depuis leurs tout débuts : c'est-à-dire l'histoire. Et ce 3e volet ne fait pas exception à la règle. :)

Le synopsis : 2056, Hong Kong est devenue une zone de "libre entreprise" dirigée par les multiples corporations. Vous, le personnage principal et votre ami Duncan Wu, vous vous retrouvez après plusieurs années de séparation. Vous avez un but en commun : retrouvez votre père adoptif, celui qui vous a sortit de la rue des années auparavant. Il semble être en danger, et vous demande de le rejoindre le plus vite possible à Hong Kong afin de vous faire part d'une mystérieuse mission qu'il doit accomplir. Cependant, rendus sur place, vous faîtes la rencontre un groupe de "Shadowrunners", chargés de protéger votre père qui a disparu sans laisser de traces. Vous envisager le pire pour lui jusqu'à ce que la police débarque, et se met à vous tirer dessus sans hésitations. Apparemment, vous êtes devenus des fugitifs recherchés par les autorités sans, toutefois, en connaître la raison officielle. À travers les rues de Hong Kong, vous allez devoir vous cacher et même vous associez avec la mafia locale afin qu'elle vous protège. Comme vous vous en doutez, la mafia locale ne fait rien sans exiger des services en retour... Serez-vous capable de découvrir la vérité sur votre père adoptif tout en accomplissant des missions dangereuses ? À vous de le découvrir...  

Pour le gameplay de ce jeu, tout comme ses prédécesseurs, il est simple car tout se fait avec les boutons de la souris. Les graphiques sont bien soignés pour ce type de jeu et la musique se prête bien à l'ambiance en général. Les compétences sont intéressantes et il n'est pas nécessaire de pouvoir tous les posséder. Apprenez plutôt à jouer avec une équipe qui se complètent dans leurs habilités. Ainsi, vous trouverez l'expérience de votre jeu plus facile. Car, après tout, il n'est pas très difficile à passer au travers, 16 heures environ.  

En terminant, je suis prêt à vous dire que "Shadowrun Hong Kong" me semble être le meilleur de la série à venir jusqu'à date. Et ce genre de jeu, bien réalisé, je ne m'en lasse pas du tout. Donc, je le recommande facilement aux amateurs de RPG
       
Gr : 4Gm : 5In : 5 // Dv : 3  (16 heures), Prix : 21,99$ (Steam)

Note : 14/15

Site officiel : http://harebrained-schemes.com/shadowrun/hongkong/

Bande-annonce :

19 octobre 2015

Bande-annonce : Life is Strange - Episode 5

Voici le trailer de la conclusion épique tant attendue du jeu "Life is Strange". Sortie : cette semaine (20 oct).


18 octobre 2015

Critique de jeu : PUZZLE AGENT



Encore une fois, voici un petit jeu sympa que je serai probablement passé à coté si cela n'avait pas été de son prix si bas. En fait, je croyais me retrouver dans un jeu de décisions à prendre, spécialité des jeux de "Telltale Games", ex: Walking Dead, Back to the Future, Tales from the Bordelands, etc., mais non. Ce ne fut pas le cas, c'est réellement un jeu de puzzles à résoudre dans une ambiance humoristique. Les dessins sont inspirés de l'auteur M. Graham Annable.

L'histoire : Vous êtes l'agent Nelson Tethers, du département de résolution des casse-têtes du FBI, chargé d'enquêter sur la fermeture de la fabrique de gommes à effacer installée à Scoggins, dans le Minnesota aux États-Unis. Il s'agit d'une mission de la plus haute importance, car cette fabrique est la seule qui fournit la Maison Blanche en gommes à effacer. Et, afin d'éviter une catastrophe incroyable, on vous envoie en mission dans une petite ville typiquement américaine qui semble renfermer des secrets plutôt inusités. Des puzzles vous devrez résoudre pour connaître l'ultime vérité. En serez-vous capable ?

Voilà, Puzzle Agent est un jeu typiquement "point & click" qui peut se jouer avec la souris ou encore, avec une manette de jeu pour PC. La manette se comporte comme une souris, et il faut déplacer votre curseur à l'écran. Il ne s'agit pas de dialogues à choisir mais plutôt se laisser diriger par l'histoire qui amènera le joueur à résoudre divers puzzles s'il veut progresser dans son enquête.

Coté graphique, je trouve cela correct, c'est un style. Mais le hic, je me demande si ce jeu a été conçu pour tous les types de résolutions. Admettons qu'en HD, certains passages m'ont semblé agrandis (zoom), ce qui rend le dessin un peu laid. Bref, malgré tout, l'aspect visuel se marie bien avec le type d'humour reflété dans cette histoire. Toutefois, je vous l'avoue, ce ne fut pas ce qui m'a accroché le plus dans ce jeu.

Coté puzzles et l'enchaînement avec l'histoire, j'ai trouvé cela intéressant; un débit assez fluide mais, tant qu'à faire une intrigue à la X-Files, je trouve qu'ils ont laissé beaucoup trop de questions sans réponses. D'ailleurs, la fin du jeu m'a semblé beaucoup trop précipitée. Comme si les concepteurs du jeu ne savaient plus trop où aller. Dommage.

Pour la partie "puzzles", (80% du contenu du jeu), j'avoue que j'ai pas mal aimé. La plupart d'entre eux se réalisent avec, tout de même, facilité, et nul besoin d'indices ou quoi que ce soit. Mais certains autres m'ont posé un peu plus de difficulté. Dans ce temps-là, on peut bénéficier d'indices qui réduiront votre évaluation en tant que "maître du puzzle". Plus, vous en utilisez et plus, vous serez considéré comme un navet de la résolution de problèmes. Héhéhé! De plus, chaque fois que vous soumettez une réponse à la vérification, cela coûte de l'argent aux contribuables. Donc, éviter de le faire plusieurs fois, car vous coûterai cher à l'État. Hahaha! J'avoue que cela m'a fait bien rire.

En terminant, c'est un petit sympa pour ceux et celles qui aiment la résolution de puzzles. Il ne s'adresse pas à tous les types de joueurs, mais vous pourrez y trouver votre compte si c'est ce que vous aimez. Une fois, de temps à autres, cela fait du bien de jouer à autre chose qu'un FPS ou un RPG et de faire fonctionner ses neurones...

Gr : 3Gm : 5In : 3 // Dv : 2  (4 heures), Prix : 5,49$ (Steam)

Note : 11/15

Site officiel : https://www.telltalegames.com/puzzleagent/

Bande-annonce :

17 octobre 2015

Critique de jeu: HEARTS OF STONE (The Witcher 3 DLC)



Après ma critique mitigée de "The Witcher 3", beaucoup de choses ont évoluées depuis. Il faut dire que je me suis procuré une meilleure carte vidéo pour mon ordinateur GTX 970. Donc, c'est avec une certaine appréhension que j'hésitais à retourner dans ce jeu qui avait tant "crashé" au début de sa sortie. Encore la semaine passée, CD Projekt Red a livré une patch de 6 Gigs, c'est pas peu dire et ce, hormis, la livraison du DLC en soi. Bref, après l'avoir terminé, je peux vous dire que je n'ai eu aucun problème dans le jeu. Ce qui a aidé grandement dans ma nouvelle expérience.

Ici, je ne vous parlerai pas de gameplay en soi, car il demeure inchangé du jeu original, ni de ses graphiques qui sont, tout simplement, à couper le souffle. En fait, je vous dirai que le jeu "The Witcher 3", sa plus grande force, depuis le début a toujours été son histoire, riche en contenu et ce, DLC ne fait pas exception à la règle. Je serais presque porté à vous dire que je l'ai préféré davantage que bien des missions principales et secondaires du jeu principal. Il est vraiment bien ficelé entre l'intrigue, l'humour et l'action. Il y a de tout pour satisfaire tout le monde. Sérieusement, félicitations aux écrivains de ce DLC. Il y a des passages qui m'ont estomaqués de surprise et d'autres qui m'ont fait grandement rire.

Je n'ai pas vraiment de point négatif pour ce DLC, si ce n'est que je m'attendais à gagner un peu plus d'expérience. Je suis passé du niveau 37 à 39, ce qui est peu mais correct. De plus, on débloque un nouveau type de forgeron (enchanteur) / marchand. Toutefois, je me suis rendu compte, qu'après plusieurs investissements monétaires, le nouveau matériel offert n'est pas si performant que cela. :P Je veux dire que, pour quelqu'un qui oriente ses combats plus en magie, il y trouvera son compte. Mais, moi, je suis plus du type guerrier avec très peu de magie. Donc, les armes et armures provenant du jeu original étaient plus appropriées que les nouveautés de ce DLC.

En terminant, maintenant que le jeu est plus stable, je recommande ce jeu à tous les fans de jeux de médiéval fantastique pour adultes, aux fans de la série des livres "The Witcher" et aux fans de RPG en général. Ce DLC est vraiment excellent, et il me rend impatient d'essayer le prochain.

PS: J'ai aimé revoir le personnage de Shani que l'on avait connu dans le 1er jeu de la série.

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 5  (11 heures), Prix : 10,99$ (Steam)

Note : 15/15

Site officiel : http://thewitcher.com/witcher3/

Bande-annonce :

Critique de jeu : CHILD OF LIGHT


Si cela n'avait pas été grâce à l'un de mes amis "gamer" qui m'avait recommandé ce jeu alors, je serai passé à coté. Et pourtant, je suis content qui m'en ait parlé car, c'est une belle réalisation de la compagnie Ubisoft. Sans trop me tromper, je crois que ce jeu s'adresse à vraiment toute la famille. En fait, déjà à cause de l'histoire féerique, cela aurait très bien pu être signé par les écrivains de chez "Walt Disney". Pour ma part, même si je ne fais pas parti du public cible de ce genre de jeu, je me dis toujours : "Un jeu bien réalisé demeure toujours un jeu bien réalisé", et ce, peu importe à qui il s'adresse. Par le passé, Ubisoft m'avait déçu avec la sortie de quelques jeux un peu douteux, mais là, ils ont remonté dans mon estime.

Commençons par l'histoire : Nous incarnons la jeune Aurora, la fille d'un duc en Autriche en 1895, et qui contracte une étrange maladie qui la plonge dans un sommeil profond. Elle se réveillera dans le monde fantastique de Lémuria dont le soleil, la lune ainsi que les étoiles ont été volés par la Reine Noire. Aurora partira donc à la recherche des astres lumineux pour sauver le peuple de Lémuria et, à la fois, trouver un moyen de retourner chez elle.

Les graphiques qui sont, en fait, des dessins 2D habilement dessinés nous plongent dans le monde de Lémuria de manière convaincante. Oui, on se croirait dans un film de Disney ou encore des Studios Ghibli. :) Ce jeu visuellement a une touche personnelle qu'il lui permet de se démarquer des autres jeux 2D du genre. Félicitations! De plus, il m'arrive peu souvent d'en parler dans les jeux en général mais ici, la trame sonore est vraiment excellente. Elle s'apprête à merveille à l'ambiance du jeu, et s'accentue selon les passages joyeux ou tristes de l'histoire. J'ai presque versé une larme à un moment donné, hahaha! ;)

Coté gameplay, je vous avoue que je n'ai pas utilisé le clavier-souris, préférant jouer avec la manette de jeu pour PC. Le jeu en soi est simple d'utilisation. La princesse qui se découvre un moyen de voyager en volant peut se promener à peu près partout dans les tableaux qui conduisent vers des endroits plus étranges les uns que les autres. Lors de combat, nous sommes amenés dans un tableau fixe, (voir image ci-dessous) où les personnages de notre équipe doivent se battre à raison de 2 personnages maximum à la fois. Tandis que les monstres peuvent être jusqu'à 3 pour attaquer notre équipe. Ce qui rend le tout un peu corsé. Il y a une barre de défilement que vous verrez apparaître à l'écran qui vous dit l'ordre dans lequel les combattants peuvent faire leurs actions. Lorsque vous atteignez la barre rouge d'exécution, vous choisissez l'action à poser (attaquer, boire une potion, se sauver, etc.) et vous espérez ne pas vous faire interrompre avant la fin pour ne pas retomber au début de la barre d'action. Vous comprenez rapidement qu'il y a des actions qui prennent plus de temps que d'autres à réaliser et vous allez devoir penser un peu stratégie si vous ne voulez pas toujours vous faire interrompre dans vos actions. Mais au moins, ce qui est valable pour vous, l'est aussi pour les monstres. Vous pouvez vous aussi les interrompre dans leurs actions, tout dépend de votre type d'attaque. Certains monstres sont plus sensibles que d'autres à certains types de dégâts.

C'est un coté stratégique intéressant du jeu qui vous permet de gagner de l'expérience, des compétences et ce, afin d'avoir des meilleures attaques contre les monstres ou encore, de meilleures défenses. En général, le jeu n'est pas si dur que cela. Toutefois, il n'y a que vers la fin, lors du dernier combat, que j'ai dû abandonner et retourner dans les tableaux précédents afin d'acquérir plus d'expérience pour me battre. J'avoue que tourner en rond juste pour gagner de l'expérience m'a un peu déplu. À mon avis, il devrait y avoir une condition minimale requise (un certain niveau d'expérience) avant que la fin puisse être rendue disponible au joueur. Ce fut ma seule critique négative.

Pour tous le reste, ce jeu est un petit bijou en soi. Une belle réalisation, autant au point de vue graphique que sonore. Il s'adresse à tous et je n'aurais aucune honte à le recommander à de jeunes ados, autant filles que gars. Pour le prix versus sa durée, c'est vraiment excellent. 

Gr : 5Gm : 5In : 4 // Dv : 4  (12 heures), Prix : 14,99$ (Steam)

Note : 14/15

Site officiel: http://childoflight.ubi.com/col/fr-ca/home/

Bande-annonce :