31 décembre 2014

LAURÉATS DES JEUX 2014




Comme depuis les 2 dernières années de ce blog, il y a une tradition de vous offrir les lauréats des meilleurs jeux 2014 auxquels j'ai eu l'occasion de jouer. Évidemment, vous aurez vite compris qu'il ne s'agit que de mon opinion, mais il me fait tout de même plaisir de vous les présenter.

À noter que la position 1 est la meilleure. *


Catégorie RPG (Role playing game) :

 1- Dragon Age Inquisition (meilleur visuel)

 2- South Park : Stick of Truth


Catégorie FPS (First Person Shooter) :

 1- Wolfenstein : The New Order

 2- Borderlands : The Pre-Sequel

 3- Sniper Elite 3


Catégorie Action / Aventure :

 1- Soldats inconnus : Mémoires de la grande guerre (meilleure réalisation)

 2- Prototype 2

 3- Legend of Korra


Catégorie MMO (Massivement Multijoueurs Online) :

 1- The Secret World


Autres catégories :

 1- Alien Isolation (meilleure ambiance)

 2- The Wolf among us (meilleur scénario)


Catégorie Déceptions (navets) de l’année 2014 :

 1- The Evil Within

 2 - Lords of the Fallen



Ici, ce n'est que la liste des gagnants des jeux dont j'ai joué cette année sur PC. Toutefois, il y a des jeux qui se sont mérités tout de même une note passable et qui pourraient vous intéresser. Vous pouvez aller les consulter à partir de l'index des jeux. Merci et à l'an prochain... 

René "Nexorak"

25 décembre 2014

Critique de jeu : SOLDATS INCONNUS - MÉMOIRES DE LA GRANDE GUERRE


En voyant la quantité astronomique de bonnes critiques envers ce jeu sur le net, j'ai fini par céder et y jouer à mon tour. Quel chef-d'oeuvre! J'en suis tout simplement estomaqué de son concept, ses graphismes, sa musique et sa narration. Je comprends à présent pourquoi tant de personnes ont aimé ce jeu. Il combine à la fois le divertissement et la découverte de faits historiques de la Première Guerre Mondiale. C'est un jeu intelligent et relativement bien dosé entre la fiction et la réalité, et ce, afin de diriger habilement le joueur à travers le jeu sur un sujet plutôt dur de notre histoire.   

Soldats Inconnus nous relate l'histoire d'Émile et de son gendre Karl qui doivent s'enrôler dans l'armée pour défendre leur pays durant la Première Guerre Mondiale. Mais voilà, ils seront vite séparés car Émile ira rejoindre les rangs de l'armée Française tandis que Karl, de descendance Allemande, devra rejoindre le camp opposé. Avant de partir, Émile promet toutefois à sa fille Marie de ramener Karl en vie, à la maison. Durant son périple au front, Émile fera aussi la connaissance d'un Américain Freddie, d'une infirmière Belge Anna et d'un chien hors de l'ordinaire : Walt. Grâce à ses nouveaux compagnons, Émile pourra passer à travers les horreurs de la guerre, et espérer tenir la promesse qu'il a fait à sa fille.

Les graphiques du jeu sont délibérément illustrés comme si on œuvrait à l'intérieur d'une bande dessinée, ce qui est rafraîchissant comme concept. Les voix utilisées dans le jeu, et surtout celle de la narration, sont charismatiques. La trame sonore est excellente, et on y entend quelques pièces de musique classiques connues. Pour le gameplay, c'est simple que vous y jouez avec une manette ou tout simplement un clavier.

Soldats Inconnus est un jeu de puzzles à résoudre, rien de compliqué à faire. Les énigmes s'enchaînent les unes après les autres pour garder le tempo de l'histoire et elles sont plutôt diversifiées, ce qui nous ne donne pas l'impression d'être répétitif. Comme je vous le disais, le jeu est bien réalisé car en aucun cas, j'ai senti de longueur interminable. Je voulais tout simplement pas arrêter de joueur, tellement le sujet du jeu m'a intéressé.

En terminant, je recommande ce jeu sans hésitation. C'est un petit bijou sur le marché et unique en son genre. Bien entendu, si vous n'êtes pas fervent de l'histoire, des puzzles ou même d'en apprendre sur la Première Guerre Mondiale, ce jeu ne sera pas pour vous. Mais, à mon avis, si vous l'essayez, vous risquer d'être agréablement surpris.  

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 2  (7 heures), Prix : 8,99$ (Steam)

Note : 15/15

Site officiel : http://soldatsinconnus.ubi.com/

Bande annonce : 


Critique de jeu : THIS WAR OF MINE


Dès la première fois que j'ai jeté un coup d'œil sur ce jeu, il m'a semblé intéressant, voire même intriguant. Toutefois, j'ai attendu qu'il soit à rabais pour enfin me risquer à l'acheter et je n'ai pas regretté mon choix. C'est un jeu bien réalisé. Et même si le jeu est en 2D, il offre une belle réalisation et les couleurs utilisées s'harmonisent bien avec le climat de détresse qui y règne.

L'histoire: La guerre fait rage dans le pays, et tous les citoyens sont à présent confinés dans leurs maisons en état décrépit. Ils n'ont malheureusement pas de nourriture, pas d'eau courante, ni d’électricité, c'est le chaos total. Ils ne peuvent sortir durant le jour au risque de se faire tuer par les militaires, et la nuit devient le terrain de chasse des bandits. Seul, avec deux de vos amis, vous tenterez de survivre dans cet enfer, pas par la manière forte, mais en utilisant votre sens de la débrouillardise pour assurer votre survie et celle de vos amis. Il y a un calendrier affiché à l'écran en permanence qui vous rappelle en tout temps quel jour vous êtes, et quand arrivera la nuit.

Je dois dire que j'ai trouvé le concept de ce jeu vraiment original et son but est simplement de survivre. Chaque jour vaut sa peine. Les jours sont divisés en deux parties distinctes : le jour et la nuit. Le jour : c'est là que vous pourrez, avec vos amis, réparer votre maison, construire des appareils pour améliorer votre confort, manger, se reposer, confectionner des médicaments, armes, bref, trouver des façons ingénieuses d'assurer votre survie. La nuit : vous pouvez envoyer un de vos personnages collecter des trucs de toutes sortes pour vous aider dans vos tâches, nourriture, eau, matériaux, etc. Toutefois, ramassez des objets dans des lieux vides, c'est pas si pire mais vous serez confronté à des choix moraux où certains endroits sont habités par des gens, comme vous, qui essaient de survivre. Allez-vous voler leur nourriture ou encore échanger des trucs avec eux ? Et qu'allez-vous faire lorsque vous n'aurez plus rien à échanger ? Votre survie en dépend. De plus, certains lieux sont occupés par des bandits ou même des militaires qui n'hésiteront pas à vous tuer à vue. C'est à vous que revient le choix de vivre ou de mourir. Et il n'est pas toujours évident de savoir qui sont vos amis et vos ennemis. 

Coté gameplay, tout peut se faire avec le clic de la souris et c'est très simple. Vous donnez des ordres à vos personnages et c'est tout. Ils exécutent leurs tâches sans broncher, à moins qu'ils soient malades ou déprimés. Oui, car vos personnages peuvent sombrer dans la déprime s'ils ne sont pas en accord avec les gestes que vous posez dans ce jeu. Pour faire de la confection d'objets, nourriture, arme, médicaments, il faut avoir l'atelier approprié et les composantes aussi. Le plus gros défi dans ce jeu, c'est de trouver les composantes sans se faire tuer.

Sincèrement, ce jeu m'a beaucoup accroché mais le seul hic, c'est que l'on ne sait pas trop s'il y a une fin quand on y joue. Au début, j'y ai joué pendant plusieurs heures et lorsque j'ai commencé à me lasser, c'est là que j'ai finalement réalisé l'objectif final du jeu. Donc, il y a une fin. Je vous le confirme! :) Cependant, la durée n'est pas pareil à chaque partie. Pour moi, cela m'a pris 46 jours de calendrier pour réussir le jeu, sauf que certains joueurs, sur le net, ils l'auraient obtenu en moins de temps que moi, tandis que d'autres plus. Là-dessus, ce n'est que pure spéculation car il faudrait que je refasse le jeu au complet pour savoir si c'est vrai ou non.

De plus, ce n'est pas tous les lieux que j'ai eu le temps de visiter sur la carte. À mon avis, cela aide beaucoup à la rejouabilité du jeu. Il y a beaucoup de possibilités, et de choses que l'on peut faire de façons différentes. Cela vous demande donc d'être patient. Même moi, à un moment donné, j'ai failli laissé mourir certains de mes personnages car ils étaient toujours malades ou déprimés. C'est de la persévérance à l'état pur ce jeu, c'est le cas de le dire.

En terminant, je tiens encore une fois à souligner l'originalité de ce jeu bien réalisé, et je le recommande aux joueurs qui désirent essayer quelque chose de différent et d'être aussi patient. Probablement que, moi même, je vais le refaire à un moment ou un autre. Et ce, afin de voir tout ce que je peux faire dans ce jeu.

Gr : 4Gm : 5In : 4 // Dv : 2  (7 heures), Prix : 18,69$ (Steam)

Note : 13/15

Site officiel : http://www.11bitstudios.com/games/16/this-war-of-mine

Bande annonce : 

24 décembre 2014

Critique de jeu : METAL GEAR SOLID V : GROUND ZEROES


Quand j'ai vu ce titre de jeu, et à rabais sur Steam, je l'ai acheté car il y avait longtemps que je n'avais pas joué à un jeu d'infiltration (FPS). Toutefois, rien dans la description du jeu ne me laissait présager que j'allais rester sur ma faim autant que cela. :P Ce jeu m'a vraiment déçu. De plus, j'avoue que je ne connaissais pas la série de ces jeux MGS, et avoir su qu'il y avait si peu de contenu, j'aurais passé mon chemin... 

En fait, ce qu'il faut savoir de MGS5 : Ground Zeroes, c'est qu'il n'y a pas d'histoire. Il s'agit tout simplement d'une série de missions à effectuer et c'est tout. Et de plus, les missions se déroulent toujours dans le même lieu, i.e. une base militaire secrète, il n'y a que les objectifs qui changent d'une mission à l'autre. Donc, au revoir la diversité! C'est toujours pareil. Je me demande encore pourquoi la compagnie n'a pas sorti ce jeu PC comme contenu additionnel d'un jeu de base plus complet. Ce que j'ai cru comprendre en lisant un peu sur le net, ce jeu pourrait se jouer très bien avec "iOS" ou "Android" par exemple. Peut-être la compagnie visait-elle ce type de clientèle en particulier ? Ce qui expliquerait leur choix de contenu. Et de plus, ce jeu serait le prologue du jeu "Metal Gear Solid V : The Phantom Pain". Hum! Exclusivité qui n'est pas sur PC. Doh!

Bref, si nous passons par-dessus sur cette grosse lacune de manque de contenu original et diversifié, MGS5 est, au niveau visuel, très bien. Il n'y a rien à envier aux autres jeux du même style. Des jeux comparatifs qui me viennent en tête serait ceux de la série des "Splinter Cell" de la compagnie d'Ubisoft. Toutefois, je trouve que MGS5 est une version plus rudimentaire que son concurrent. C'est peut-être là, l'un des reproches que je peux faire de ce jeu, c'est qu'il n'y a pas plusieurs façons d'éliminer des victimes (en lançant des couteaux, etc). C'est soit le fusil tranquillisant ou la mitraillette ou encore un autre type d'arme à feu. Pourtant, dans la bande annonce, on voit que l'on peut faire déposer les armes aux ennemis mais en aucun cas, dans le jeu réel, on nous offre la possibilité de faire cette action. Tous les ennemis nous attaquent à vu. 

Un autre détail ennuyant : c'est qu'il y a un indicateur qui apparaît à l'écran lorsqu'un ennemi vous voit, et de la direction d'où il provient, mais ce qui est agaçant c'est que cet indicateur reste à l'écran et visible, et ce, même caché derrière un mur. Donc, on ne sait pas vraiment si c'est parce que l'ennemi nous voit toujours, ou tout simplement pour nous indiquer où il se trouve. Personnellement, je préférais que cet indicateur disparaisse dès que je suis caché. Cela porterait moins à la confusion, car dès fois j'ai dû quitter de bonnes cachettes, croyant que l'ennemi me voyait toujours alors que ce n'était pas le cas. 

Coté gameplay: évidemment, avec une manette de jeu, cela se joue bien en général. Il y a même un ralenti (bullet time) qui s'engage lorsqu'un ennemi est tout près de nous et qu'on le surprend. On a quelques secondes (2-3 sec) pour l'éliminer avec une arme à feu ou autre,  et ce, avant qu'il ne donne l'alerte aux autres ennemis. Encore une fois, pour ma part, essayer d'être précis avec une manette de jeu est vraiment embêtant et c'est dans ces moments-là que je regrette de ne pas avoir la précision d'une souris. Il y a d'autres petites lacunes comme double-cliquer sur le bouton de la manette pour recharger son fusil, etc qui m'a paru ennuyant. Cela n'est pas naturel comme façon de faire. En tout cas, pour moi.

En terminant, malheureusement, je ne recommande pas ce jeu car cela me fait poser la question suivante : Et si c'est un démo technique que la compagnie de jeux a essayé de vendre aux gens en attendant de sortir une version complète de ce jeu ? Bref, juste pour cela, passer votre chemin, car il y a mieux sur le marché... 

Gr : 5Gm : 4In : 1 // Dv : 1  (4 heures), Prix : 16,99$ (Steam)

Note : 10/15

Site officiel : http://www.konami.jp/mgs5/gz/fr/index.php5

Bande annonce : 

20 décembre 2014

Critique de jeu : FINAL FANTASY XIII


Il y avait longtemps que je n'avais pas joué à un jeu de Final Fantasy. En fait, le seul que j'avais joué avant celui-ci fut Final Fantasy VIII. Le souvenir que j'en avais, c'était que je m'étais bien amusé à l'époque. Alors, lorsque Steam offrit dernièrement un rabais sur l'achat des deux jeux (bundle) Final Fantasy 13 et 13-2, je me suis dit : "Pourquoi pas ?" Évidemment, inutile de vous dire que ce jeu est apparu sur console il y a près de 5 ans déjà, donc, les graphiques ne sont pas ce qu'il y a de plus attirants pour le marché d'aujourd'hui, mais...

Une chose que l'on doit accorder à la compagnie Square Enix est d'avoir toujours eu des animations cinématographiques d'une qualité incroyable, et ce, tant par leurs définitions que par leurs contenus. Selon moi, cette compagnie a toujours été le chef de file en matière d'animations cinématographies, et peu de compagnies de jeux les rivalisent aujourd'hui. Par contre, là où leurs faiblesses résident; c'est dans le jeu lui-même! Les personnages sont très biens dans le jeu au niveau des visages et même des habits mais vous remarquerez que le reste, comme les doigts des personnages, les paysages et même les monstres sont très cubiques.

Ce qui nous enchante par la magie des animations 3D devient plutôt ordinaire rapidement quand il s'agit de jouer au jeu. L'environnement est plutôt fade et très linéaire. Le portage de ce jeu de la console vers l'ordinateur PC est correct, et on peut aussi ajuster les graphiques en haute définition mais c'est le contenu qui a un manque flagrant de diversité. C'est d'une répétition incroyable, et si cela n'avait pas été du fait que je n'avais pas grand chose à jouer ces temps-ci, j'aurais probablement abandonné ce jeu tellement j'étais lassé de sa répétition.

Final Fantasy est un jeu de combats qui se limite à ceci : On avance, on tue des monstres, on avance, il y a une animation 3D, on avance, on tue des monstres, on avance, il y a une autre animation 3D, etc, et répéter jusqu'à la fin du jeu. Au début du jeu, les monstres ont des apparences plutôt "cools" mais plus on progresse dans l'histoire, et plus ils deviennent laids et insipides. On passe des gros monstres terrifiants à des oiseaux qui dansent, et des gros dés 20 faces (ex: D&D) qui nous attaquent !? Les concepteurs ont manqué d'originalité quelque part. Tous les chapitres du jeu se terminent avec un gros boss à affronter. Bref, on applique une recette prédéfinie et on ne bouge pas de ces paramètres.

Coté histoire : c'est encore quelque chose de rocambolesque (et tiré par les cheveux) que nos amis japonais ont élaboré avec complexité. Comme pour compenser de la simplicité du jeu, on va plutôt se casser la tête sur l'histoire en nageant dans les méandres de l'inexpliqué. Au début du jeu, je suivais l'histoire consciencieusement car j'aimais tout de même les personnages mais à la fin, je n'avais qu'une seule idée : terminer le jeu au plus vite. :P Écoutez, je pourrais vous décrire un peu l'intrigue ici mais je crois que je vais laisser faire car je risque d'écrire un roman juste sur ce sujet...

Coté gameplay : évidemment, le jeu a été conçu pour la console, donc, il est très facile d'y jouer avec une manette. Et je vous avouerais que le système de combats s'est amélioré depuis la période où j'ai joué à FF8. Toutefois, la seule chose qui m'a agacé, c'est qu'il n'y a pas de boutons raccourcis pour l'utilisation des potions de guérison. Comme c'est un menu en arborescence, et qu'une fraction de seconde peut être déterminant dans un combat, alors il m'est arrivé de m'empêtrer dans les menus de commandes juste pour accéder aux potions. À part cela, le reste ça va bien.

Comme il n'y a pas de "tutorials" au jeu, c'est seulement après 20 heures de jeu que l'un de mes amis m'a indiqué comment gagner mes combats à coup sûr! En fait, j'avais développé pour chaque personnage une technique de combats précis mais je ne savais pas qu'il fallait que je croise un ravageur avec un commando, etc pour atteindre les points critiques des monstres. Moi, je n'utilisais que des commandos. :P La recette est simple, on atteint le point critique le plus rapidement possible et après on utilise des commandos. Ça a marché à 90% du temps. Bref, le jeu m'a paru plus simple par la suite. Donc, le joueur doit bien planifier comment il répartit l'expérience de ses personnages ainsi que leurs compétences. Il peut aussi améliorer ses armes et encore une fois, c'est pas trop clair si nos choix sont corrects ou pas. En résumé, on y va un peu au hasard à ce sujet.

Vers la fin, un boss m'a semblé infaisable alors j'ai dû revenir, loin sur mes pas, et refaire plusieurs combats pour gagner assez de points de vie pour le vaincre. Donc cet aspect-là, j'ai détesté. En fait, je déteste le "grinding", je trouve que cela est toujours une lacune de conception du jeu. Et comme le jeu est répétitif, admettons que cela m'a emmerdé au plus haut point. 

En terminant, c'est correct comme jeu mais à la fin, je me suis lassé. Et malheureusement, je dois me farcir la suite (FF13-2) qui, j'espère, sera mieux. Pour le prix, c'est correct mais trop répétitif. Je crois que le joueur moyen finira par se lasser, à moins d'être un fan invétéré de la série des Final Fantasy et de ce type de jeux. 

Gr : 3Gm : 4In : 3 // Dv : 4  (35 heures), Prix : 12,05$ (Steam)

Note : 10/15

Site officiel : http://archive.na.square-enix.com//ff13/

Bande annonce :

18 décembre 2014

Bande annonce : Dying Light - Video interactif

Oui, oui, vous avez bien lu! :) En écoutant ce vidéo, lorsque l'on vous présente un choix dans la bande annonce, vous pouvez cliquer avec la souris sur le choix que vous désirez. (Malheureusement, cela ne fonctionne pas très bien avec les cellulaires). Alors, amusez-vous!



13 décembre 2014

Critique de jeu : FARCRY 4


Je sais, je l'avais déjà dit avec FarCry 3 que c'était la dernière fois que je jouais à l'un des jeux de cette série mais que voulez-vous, je me suis encore laissé tenter. :P Au moins, cette fois-ci, Ubisoft n'a pas tenté de nous convaincre qu'il s'agissait de la suite du premier volet de la série, donc, pas d'attentes inutiles de ce coté-là. En fait, FarCry 4 se veut une amélioration de FarCry 3 avec de meilleurs graphiques, un gameplay plus simple et facile d'utilisation, et aussi une histoire légèrement plus intéressante que son prédécesseur. Bref, comme bien des critiques de jeux l'ont dit avant moi, cela aurait bien pu s'appeler FarCry 3.5. :)

Depuis ces derniers temps, la compagnie Ubisoft a perdu beaucoup de son coté "qualité" et crédibilité que j'aimais tant à cause de la livraison sur le marché de jeux plutôt ordinaires et même "buggés", toutefois, je dois reconnaître que FarCry 4 est vraiment beau graphiquement parlant, les paysages sont littéralement à couper le souffle et d'une fluidité assez incroyable pour un jeu à géographie ouverte. Oui, c'est un jeu de type "sandbox" (carré de sable) où le joueur peut aller où il veut, et faire les missions dans l'ordre qu'il le veut. Hormis, les missions principales, des missions secondaires il y en a une panoplie à faire et une multitude de recoins à explorer. Encore une fois, une comparaison que l'on pourrait faire avec d'autre jeux similaires sur le marché seraient Just Cause 1 et 2. Donc, même s'il s'agit d'un jeu de tirs FPS où l'on peut tuer à peu près tout ce qui nous tente, ce n'est pas FarCry 4 qui nous offre un jeu d'une extrême originalité.

FarCry 4 est un jeu pour les joueurs qui aiment prendre leur temps à jouer, explorer les lieux, aller à la chasse, tuer des ennemis, etc. Sachant cela, cela peut devenir un jeu très agréable si vous êtes ce genre de joueurs. J'avoue que moi-même, j'aime prendre mon temps, juste pour pratiquer mon tir au fusil, le sniper en particulier. Coté histoire, c'est celui de Aijay qui retourne à Kyrat pour aller répandre les cendres de sa mère défunte dans une des rivières de son pays d'origine. Cependant, l'arrivée sera brutale pour le jeune homme qui se fera accueillir par Pagan Min, le dictateur du pays. Le jeune homme réussira à quitter l'emprise de son kidnappeur pour se retrouver au beau milieu de la faction du "Sentier d'or", un petit groupe de rebelles qui luttent contre le régime de dictature. À partir de là, le jeune homme pourra participer à plusieurs missions pour faire échec au régime mais, tout n'est pas aussi simple puisque deux chefs se disputent la prise de pouvoir incontesté au sein de l'organisation des rebelles.

Je vous avouerai que l'histoire est pas si mal mais il est facile d'y perdre de l'intérêt lorsque l'on se met à faire plusieurs missions secondaires. Et ce, afin de gagner de l'argent et de l'expérience pour augmenter les capacités et l'arsenal du personnage principal. Il est facile d'oublier pourquoi on est là. Comme c'est un jeu "sandbox", il n'y a pas de temps minimal requis pour accomplir les objectifs du jeu. C'est vous qui décidez quand vous voulez faire les missions principales. Donc, mon coté explorateur a eu le dessus sur moi et je vous avoue que je me suis balader pas mal dans cette immense île avant de faire ce pourquoi les rebelles voulaient de moi dans leur équipe.

Beaucoup d'améliorations ont eu lieu dans le jeu, notamment coté gameplay. Même s'il est simple de jouer avec une manette, un jeu de tirs se joue toujours mieux avec un clavier et une souris. Et surtout lorsque les tirs à la tête "headshots" comptent beaucoup et peuvent faire la différence entre la vie et la mort. J'ai beaucoup aimé les différents moyens de transports que l'on peut utiliser pour aller d'un lieu à un autre. Il y a même des armes qui sont devenues mes préférées : en particulier le lance-grenade à main, très efficace contre les ennemis et les véhicules. Le seul bémol, ce sont parfois les animaux sauvages qui vous attaquent tout le temps, notamment les aigles qui sont vraiment, vraiment chiants. Vous êtes là, tranquille, entrain d'observer une forteresse à attaquer avec vos jumelles, et soudain, paf, venu de nulle part, un aigle vous attaque. Très agaçant! Par contre, un gros plus, ce sont les balades à dos d'éléphant. C'est vraiment trop amusant de bousculer les véhicules, de tirer les ennemis dans les airs avec sa trompe et même tuer des rhinocéros. C'était cool!

En terminant, je m'attendais à un navet mais j'ai été surpris de la qualité de cette réalisation, tant au point de vue visuel et en terme d'utilisation. Même si je n'étais pas emballé par l'histoire, c'est un superbe jeu d'exploration. Je le recommande aux joueurs qui aiment ce type de jeux. 

Gr : 5Gm : 5In : 3 // Dv : 3  (35 heures, 100%), Prix : 69,99$ (Steam)

Note : 13/15

Site officiel : http://far-cry.ubi.com/fr-fr/home/index.aspx

Bande annonce :

06 décembre 2014

Critique de jeu : DRAGON AGE - INQUISITION


Oui, je sais le mois de Novembre a été plutôt tranquille sur mon blog puisque j'étais affairé à terminer le jeu Dragon Age Inquisition. C'était le jeu que j'attendais depuis un certain temps et, pour être honnête avec vous, j'avais une certaine crainte à son égard. Allait-il être à la hauteur de ses prédécesseurs ou une déception ? Hé bien, sans plus tarder, laissez-moi vous dire que c'est un pur chef-d'oeuvre! Voilà! Et malgré le fait que EA n'a pas bonne réputation envers ses jeux qui sont autres que ceux sportifs, Bioware est probablement la compagnie à remercier de cette incroyable réussite de qualité.

Pour ceux et celles qui avaient déjà eu l'occasion de jouer à Dragon Age 1 dans le passé, beaucoup de joueurs avaient reproché aux concepteurs d'avoir enlever l'option de pouvoir mettre le jeu sur pause dans Dragon Age 2 et d'attribuer des actions séparés pour chacun des joueurs de l'équipe que l'on possède. N'ayez crainte pour Dragon Age Inquisition, cette option est de retour. Toutefois, je vous avoue ne pas l'avoir trop utilisé car l'intelligence artificielle des personnages est tout de même bien adéquate. De plus, certains joueurs seront aussi heureux d'apprendre que les sorts à rayon d'effet ne blessent plus vos coéquipiers. À moins que vous désiriez qu'il en soit autrement, je crois qu'il y a une option à ce sujet dans le jeu. 

Maintenant, à savoir si cela vaut la peine d'avoir joué aux autres jeux de la série pour faire celui-ci, je vous dirais que non. Bien sûr, il y a des personnages que vous retrouvez dans les jeux précédents mais rien qui puissent vraiment influencer le jeu puisqu'ils y ont des petits rôles. Il y a un utilitaire "Dragon Keep" dans les options du jeu qui vous permet d'importer les décisions les plus importantes des sauvegardes des jeux précédents et ce, si vous les avez encore d'installés sur votre ordinateur. Sincèrement, cela n'en vaut vraiment pas la peine, car vous n'importez pas votre personnage dans le nouveau jeu, seulement des décisions. Donc, vous allez tout de même créer un nouveau personnage pour ce jeu.

Alors, pour les lecteurs et lectrices qui n'ont aucune idée de quoi il s'agit. Le jeu Dragon Age Inquisition est un RPG (role-playing game) qui mélange à la fois action et décisions qui sont cruciaux à la réalisations des objectifs du jeu. Rapidement, je pourrais vous faire une comparaison avec Skyrim pour son ambiance médiéval et ses décors vastes et aussi Mass Effect pour la richesse de ses dialogues et de son contenu. Car, du contenu, il y en a beaucoup. Cela m'a pris près de 93 heures pour terminer le jeu à 100%, les missions principales et secondaires. Inutile de vous dire que vous en avez pour votre argent avec ce jeu. Bien sûr, il est possible de le terminer dans délais plus courts si vous vous contentez de faire que les missions principales. Mon grand coté explorateur m'a permis de dévoiler les moindres recoins de tous les lieux à visiter de ce monde fantastique. Par exemple, quand j'ai décidé de faire la dernière mission, mon personnage et ses acolytes étaient rendus au 24e niveau d'expérience. Donc, si vous n'êtes pas pressé, vous ferez aussi de belles découvertes.

Dans cette histoire, vous incarnez un personnage de votre choix: mage, guerrier ou voleur, qui malheureusement s'est retrouvé prisonnier dans une autre dimension et qui se nomme "L'immatériel". Avec l'aide d'une entité magique, vous retrouvez la liberté mais votre retour sur la terre des hommes vous a laissé avec une amnésie. Vous avez une étrange marque dans votre main et vous n'avez pas la moindre idée de ce que c'est. Des portails magiques sont apparus un peu partout sur votre monde et des hordes de monstres en sortent pour faire une invasion massive. Certains personnes personne vous verront comme un héros tandis que les autres comme un hérétique. C'est à vous décider!

Ce qui est intéressant de cette nouvelle histoire de Dragon Age Inquisition, c'est qu'elle respecte les barèmes qui avaient été établis dans les histoires des jeux précédents, c'est-à-dire la guerre entre les templiers et les mages. La Chantrie, etc. Pour les nouveaux joueurs tout cela vous sera rapidement expliquer à travers les dialogues des personnages et des ouvrages de lectures que vous retrouverez de gauche à droite dans le jeu. Il y a assez de contenu pour écrire plusieurs histoires.

L'un des points forts de ce jeu est, non seulement, l'histoire riche mais aussi ses graphiques qui sont d'une qualité remarquable. Sérieusement, ils sont très beaux. Par contre, le jeu dont les tableaux sont très grands à explorer, (malgré qu'ils reflètent bien ceux qui sont à géographies ouvertes comme FarCry ou Skyrim), doivent se télécharger de temps à autres. Donc, pour passer d'une région à une autre, il faudra que le joueur patiente. Ceci dit, à mon avis, ce n'est qu'un petit inconvénient. En fait, le seul point négatif que j'ai à dire coté visuel fut dans les cinématiques. Curieusement, certaines d'entre elles semblaient ralentir sur mon ordinateur. Pas toutes, quelques-unes.

Coté gameplay, alors laissez-moi vous dire que normalement dans ce type de jeu où il y a beaucoup de commandes à faire, d'actions à poser, etc, on s'attend à devoir exécuter des prouesses avec une manette. Pour la première fois, dans ce type de jeu, l'attribution des commandes pour la manette est d'une simplicité incroyable. Félicitations pour les concepteurs qui ont pensé à ce genre de configuration intuitive et facile d'utilisation. Bref, on peut tout faire avec la manette, ce qui est un gros plus dans ce jeu.

Et comme dans tous les bons jeux de RPG, vous allez devoir gagner de l'expérience afin de développer de nouvelles compétences dans plusieurs domaines. N'ayez pas peur de vous trompez car il existe des médaillons à usage unique pour réinitialiser l'attribution vos points de compétences. De plus, un autre aspect essentiel du jeu, c'est la confection d'armes et d'armures. Si vous êtes du genre à ramasser des composantes et des recettes, vous allez être servis. Vous allez pouvoir confectionner des objets qui vous aideront rapidement dans vos quêtes et rendront vos personnages très forts. Prenez le temps de comprendre comment cela fonctionne, ce n'est pas très compliqué.

En plus de votre personnage principal, vous aurez la chance d'avoir des compagnons qui vous accompagneront dans votre périple. Ce sont des personnages non-joueurs que vous allez débloquer au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu. Personnellement, il y en a certains personnages que j'ai refusé qu'ils se joignent à mon équipe comme Sera par exemple et pour tout vous dire, j'ai toujours utiliser les mêmes équipiers dans mes missions : Solas, Cole et Cassandra. De plus, si vous décidez de prendre un autre personnage dans votre équipe que ceux que vous utilisez habituellement, leurs niveaux d'expériences s'ajusteront en conséquences. Donc, il n'y aura personne qui restera en arrière parce qu'il ou elle est trop faible pour se battre.

En terminant, ce jeu est facilement l'un des meilleurs jeux sur le marché cette année et je n'ai aucun doute à savoir s'il ne sera pas le premier de la liste lors de la remise des prix d'excellence de plusieurs critiques de jeux en 2014. Je le recommande sans hésitation à tous les joueurs qui aiment ce genre de jeux. Une réussite totale!


Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 5  (93 heures - 100% complété), Prix : 59,99$ (Origins)

Note : 15/15


Site officiel : http://www.dragonage.com/#!/fr_FR/home

Bande annonce :

Bande annonce : The Witcher 3 - Wild Hunt - Elder Blood Trailer

J'ai vraiment trop hâte à la sortie de ce jeu en 2015...


03 décembre 2014

Bande annonce : Le retour du Terminator - V.F.

Ouais, je sais c'est un film mais je ne pouvais m'en empêcher puisque j'ai grandi avec cette série. Et espérons ce volet sera mieux que ces prédécesseurs. :)


01 décembre 2014

21 novembre 2014

Bande annonce : Game of Thrones - Le jeu vidéo - 1er trailer officiel

Un jeu de "point & click" proposé par TellTale Games mettant en vedette la mini-série télévisée :  "Le trône de Fer" (Games of Thrones). À surveiller, la sortie l'an prochain...


13 novembre 2014

Bande annonce : Tales from the Bordelands - Welcome back to Pandora (Again) Trailer

Des créateurs de la série "Walking Dead Saison 1 et 2", "Retour vers le futur" et "A Wolf among Us", voici que la compagnie TellTale Games nous offre une saga (point & click) sur le monde de Borderlands. Une série à surveiller...


10 novembre 2014

Bande annonce : Overwatch Trailer (version française)

Croyez-le ou non, c'est une bande annonce pour un nouveau jeu de Blizzard, mais à force de l'écouter, on croirait un mini-film de Pixar.



06 novembre 2014

Critique de jeu : LORDS OF THE FALLEN

Pourquoi ? Oh, pourquoi ai-je acheté ce jeu ? Oui, comme bien des gens, la bande annonce me semblait annoncer un jeu du tonnerre mais, pour le bien-être de votre portefeuille, il est à éviter à tout prix! Sérieux, lorsqu'une compagnie de jeux se permet de livrer sur le marché un tel produit aussi "buggé", je pense qu'il serait préférable de ne pas le sortir du tout. Ou à moins d'être en phase terminale, alors sortez-le et puis aller vous jeter en bas du pont par la suite, vous allez rendre un grand service à la société des jeux vidéos. Ici, carrément, on se fout de la gueule des consommateurs.

Premièrement, avoir su que c'était un jeu inspiré par le style de jeu de "Dark Souls", il est évident que je n'y aurai même pas prêté attention. Sauf que je me suis fait prendre par son aspect médiéval fantastique dont j'ai un faible pour ce type de jeu (je l'avoue). Donc, dès l'entrée de jeu, les graphiques me semblent parfaits. Toutefois, après moins d'une demie-heure de jeu, je suis éjecté sur le bureau, crash de la carte vidéo. Euh, pardon ? Allez voir les spécifications de mon ordi, et vous allez voir que je suis assez bien équipé pour faire fonctionner ce jeu sans anicroches. En plus, c'est annoncé que cela se joue mieux sur une carte vidéo Nvidia. C'est ce que j'ai! :P

En fait, j'ai compris rapidement le problème et ce n'est pas compliqué. C'est le moteur graphique du jeu qui est d'une nullité incroyable et il plante à toutes les demie-heures environ. J'ai beau changer la configuration vidéo, il devient légèrement plus stable, mais il plante encore régulièrement durant toutes ses heures de frustration à y jouer correctement. 

Pour l'histoire, on incarne un gros guerrier que l'on libère de prison pour aller cogner sur des monstres qui ont envahi la région. Et chaque endroit que l'on explore se solde toujours avec la venue d'un gros boss à qui l'on doit botter le derrière. Jusque là, c'est pas si mauvais mais comme le jeu "Dark Souls", préparez-vous à mourir souvent. Heureusement, il est moins punitif que son concurrent, car il est possible de récupérer son expérience du combat en retournant sur les lieux de sa mort et vous verrez un nuage qui flotte, c'est le fantôme de vos points d'expériences. Attention, si vous prenez trop de temps à retourner sur les lieux de votre mort, il peut disparaître.

On a le choix de jouer 3 types de personnage : guerrier, clerc ou assassin. Au début, j'avais choisi le guerrier mais il mourrait trop souvent. Alors, j'ai recommencé le jeu et j'ai pris le clerc dont l'un des sorts permet de se protéger contre les attaques, régénérer sa vie et son énergie à la fois. On a le choix aussi des armes : épée et bouclier, deux poignards, un bâton ou des armes à 2 mains. Évidemment, les armes à 2 mains, même si elles sont plus efficaces, elles sont excessivement lentes. Donc, j'ai joué avec un bâton qui est une arme de bon compromis, rapide et efficace quand on le prend à 2 mains. Avec le clerc, le jeu m'a semblé plus facile. Surtout, avec son sort de protection que j'utilisais sans arrêts.

Comme tout bon RPG, il faut investir des points d'expériences gagnés dans des attributs du personnage, ou dans la magie. Un petit truc, mettez beaucoup de points dans l'attribut qui vous donne de l'énergie, c'est la valeur la plus essentielle du jeu. Que ce soit pour courir, donner des coups ou même bloquer des attaques, on perd toujours de l'énergie. Donc, si vous ne voulez pas vous retrouver toujours à bout de souffle, investissez là-dedans. Le jeu a été conçu pour que vous ayez des checkpoints à des endroits précis sur la carte afin que vous puissiez sauvegarder votre partie et/ou modifier votre personnage. Cependant, comme le jeu "bug" souvent, alors il est possible que vous perdiez tous ce que vous avez si le jeu "crash" entre deux checkpoints. Une difficulté supplémentaire au jeu... 

Bon, j'avoue que les locations entre les checkpoints ne sont pas si distants que cela, donc, il est possible de vous rendre relativement rapidement d'un point à un autre. Dans le jeu, vous aurez aussi la chance de découvrir un espèce d'arme magique qui ressemble à un lance-roquette médiévale pour pouvoir faire des attaques à distances. C'est seulement après quelques heures de jeu que vous pourrez rencontrer un forgeron qui vous aidera à rendre vos armes plus fortes en les équipements de cristaux que vous ramassez tout le long de votre route. Un petit conseil : Mettez un cristaux de feu dans votre lance-roquette médiéval, c'est très efficace. Non seulement, vous pourrez atteindre vos ennemis à distance mais en plus, ils prendront en feu. Et plus, vous allez leur tirer dessus des projectiles et plus les dégâts vont doubler, et ce, tant et aussi longtemps que vous ne vous faîtes par toucher en retour. Je vous avouerai qu'après ces petits trucs, le jeu m'a semblé beaucoup plus facile. Sauf pour certains boss à combattre.

Toutefois, on se rend compte rapidement en explorant tous les recoins des tableaux à explorer ( et je vous promets qu'il y en a beaucoup de petits recoins à découvrir ), le jeu n'a malheureusement pas grand chose à offrir. Et si vous n'êtes pas en mesure de battre un boss, alors retourner au début du tableau et tuer à nouveau tous les monstres et ce, jusqu'à ce que vous ayez assez d'expérience pour augmenter la force de votre personnage. Cette façon de jouer, on appelle cela du "grinding" et personnellement, quand un jeu est uniquement basé sur ce principe, c'est selon moi la pire erreur de conception que l'on peut faire. Ne faîtes pas de jeux vidéos, si vous n'êtes pas capables d'entretenir l'intérêt des joueurs, laissez cela aux pros. Enfin...

En ce qui concerne le gameplay, admettons que les boutons sont configurés d'une façon peu orthodoxe, surtout en ce qui concerne l'utilisation de potions mais après quelques heures de manipulation avec votre manette pour PC, vous allez finir par prendre l'habitude, même moi j'ai pu y réussir. Toutefois, je ne pensais pas que l'on pouvait inclure la difficulté de la manipulation de la manette dans celle du jeu. :P Une autre façon de faire durer le plaisir de manière inutile!

En toute honnêteté, si ce n'avait pas été de ses multiples bugs vidéos, ce jeu aurait pu avoir une meilleure note mais là, c'est assez de rire des joueurs avec des jeux à moitiés testés. J'ai un de mes amis qui fait des critiques de jeux pour console, et même la version de ce jeu pour console a des difficultés. En terminant, ce jeu est à éviter! Cette compagnie ne mérite pas que l'on encourage ses produits, si c'est pour se moquer des joueurs. Le contrôle de la qualité, ça existe dans tous les domaines, même dans les jeux vidéo!

Gr : 2Gm : 3In : 3 // Dv : 1 (18 heures) Prix : 54,99$ (Steam)

Note : 8/15


Site officiel : http://lordsofthefallen.com/

Bande annonce :

01 novembre 2014

P.V.M : Lost Horizon - Sworn in the metal wind

Chanson souvenir d'un incroyable chanteur à la voix charismatique, Daniel Heiman de Lost Horizon.


30 octobre 2014

Critique de jeu : THE LEGEND OF KORRA

Ok, voici un petit jeu qui m'a agréablement surpris. Quand j'ai vu la bande annonce, je me suis dit que ce serait amusant de jouer à un jeu qui ressemble à un dessin animé Manga. Et pour tout vous dire, je ne savais pas que ce personnage avait sa propre série télévisée. Apparemment, il s'agit de la suite d'une série qui s'appelait "Avatar : The Last Airbender", à part avoir vu quelques séquences sur le poste "Teletoon (Canada)", je vous avoue que je ne connaissais vraiment pas.

Ceci dit, il y a plusieurs points que j'ai aimé dans ce jeu car, comme je ne savais pas trop de quoi il s'agissait (donc pas d'attentes), hormis qu'il s'agit d'un jeu de combats, j'ai été émerveillé par le concept : simple, facile et efficace! Qui a dit que la simplicité ne valait pas son pesant d'or ? En voici un bon exemple. :)

"The Legend of Korra" est un jeu de combats qui se déroule entre la succession des courtes cinématiques animées de la série télévisée et des tableaux de combats dont le graphique est aussi un dessin animé. Ce qui est génial à mon avis. Cela fait un peu style Borderlands, mais en plus simpliste, et tout aussi beau. Tellement que l'on se croirait nous aussi dans la série. :) Pour son originalité graphique, je ne pouvais pas m'empêcher de lui mettre une bonne note.

Dans ce jeu, nous incarnons une guerrière appelée Korra et qui a perdu ses pouvoirs des éléments : il s'agit du pouvoir du feu, de l'eau, de la terre et de l'air. La jeune femme devra poursuivre un mystérieux personnage qui semble être le responsable de sa condition et ce, à travers les rues de la ville. Évidemment, des mercenaires se placeront sur son chemin et ce, afin de l'empêcher de retrouver son assaillant et ses pouvoirs par la même occasion.

Même si on tombe dans un mode répétitif de combats, c'est-à-dire d'alterner d'un secteur à un autre et toujours se battre. Le fait de pouvoir changer de techniques (entre 4) rend le jeu plus intéressant. Et quand les pouvoirs des éléments se déverrouille un-à-un alors, c'est encore plus fascinant. Car, non seulement, chaque élément possède sa force mais il y a aussi des combos qui se débloquent pour rendre le tout très amusant. Mon record a été de 226 coups successifs sans être touché par les ennemis. Pas mal! Héhéhé! Je suis loin de mes mauvaises notes comme dans les jeux de "Street Fighters" ou "Mortal Kombat".

Et si nous parlions du gameplay, avec la manette XBox360 pour PC, je n'ai jamais rien vu d'aussi facile à jouer pour un jeu de combats. Ici, il n'y a pas de besoin de faire des combos irréalisables que seul une pieuvre peut réussir comme certains autres jeux similaires. :P Cela fut un gros point à mon avantage, moi qui n'a pas normalement beaucoup de dextérité dans ce genre de jeux. Je suis content que les développeurs soient restés dans un mode où les différentes techniques (combos) sont à la portée de tous.

Le seul point négatif serait la durée qui fut très courte mais pour le prix, je ne m'en plains pas. Et de plus, il est possible d'y rejouer à un niveau de difficulté plus dur. En terminant, je trouve que ce jeu est vraiment rafraîchissant d'avec tout ce qui se fait sur le marché en ce moment, c'est simple et bien réalisé. Ceci est vraiment la preuve qu'il n'est pas toujours nécessaire d'avoir des jeux super complexes pour pouvoir s'amuser franchement. Il m'a surpris par son originalité, et c'est vraiment un coup de cœur pour moi en cette année 2014. Je le recommande sans hésiter.

Gr : 5Gm : 5In : 5 // Dv : 1 (3 heures) Prix : 16,99$ (Steam)

Note : 15/15


Site officiel : http://platinumgames.com/games/the-legend-of-korra/

Bande annonce :

Bande annonce : Call of Duty®: Advanced Warfare Live Action Trailer

Hmmm, assez impressionnant! :)


27 octobre 2014

Critique de jeu : BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

Qu'est-ce que l'on peut dire de plus sur "Bordelands The Pre-Sequel" qui n'aurait pas été déjà dit dans ma critique sur Borderlands 2 l'an passé ? En fait, pour éviter de me répéter ici sur cet excellent jeu de tir FPS, ( et de plus, peut-être que vous avez déjà joué aux jeux précédents ?), alors vous serez sûrement plus intéressés à savoir ce que ce jeu apporte comme nouveautés comparativement à ses prédécesseurs ? Voyons voir...

Pour commencer, BTPS est en tout points similaire à ses prédécesseurs coté graphique (dessins), et c'est la même chose du coté configuration et aussi gameplay en général. La traduction sonore francophone, on y retrouve les mêmes voix que dans les autres jeux et c'est très bien réalisée. Donc, on demeure dans un terrain connu, et il n'y a pas de surprise de ces cotés-là. Moi-même, j'avais hésité avant d'acheter ce jeu en prévente sur Steam il y a quelques temps mais, dès les premières minutes, je ne l'ai pas regretté. On y retrouve le même humour tordu qui a tant plus aux fans de la série.

L'histoire se situe entre Borderlands 1 et 2. Il s'agit de l’ascension au pouvoir du "Beau Jack" à la compagnie Hyperion. Alors que la grande station orbitale gravite autour de la lune, celle-ci est soudainement attaquée par les membres d'une compagnie concurrente : Dahl. Le "Beau Jack", accompagné de mercenaires (en l’occurrence, VOUS, le joueur) devez défendre la station à tout prix. Toutefois, vous n'y parvenez pas et vous devez vous sauver sur la lune afin de trouver le moyen de reprendre le contrôle de la station orbitale et du même fait, connaître les raisons de cette attaque sournoise de la compagnie ennemie.

Dans ce jeu-ci, vous avez le choix de jouer 4 nouveaux personnages. Il s'agit d'Athena, un ancien membre de la Lance Écarlate (voir DLC General Knoxx - Borderlands 1) qui a comme pouvoir un bouclier indestructible (comme le super héros Capitaine America) et une épée pour faire du combat corps-à-corps. C'est le personnage que j'ai choisi. Il y a aussi Whilem le Tueur à gages, Nisha, la justicière et finalement... le Claptrap explosif. :) Chacun des personnages possèdent leurs propres compétences que l'on peut faire progresser. Pas de changements de coté-ci non plus, hormis que ce sont de nouvelles compétences.

Évidemment, la différence principale avec les autres jeux réside dans le fait que l'on se promène très souvent à la surface de la lune pour faire des missions et que l'on doit surveiller son oxygène si on ne veut pas mourir à bout de souffle. Les moyens de transport ont changé de "look", et on y ajouté de nouvelles armes à rayons laser. Il y a maintenant aussi un nouvel effet elemental : La glace. Celle-ci peut paralyser vos adversaires et même les briser en morceaux glacés. Mais, la nouveauté la plus intéressante de toutes est que le joueur peut bondir très haut d'une place à une autre, et même utiliser un réacteur pour créer une légère poussée sur courte distance pour atteindre des recoins de la carte qui semble inatteignable. Et curieusement, les ennemis aussi peuvent bondir! Ce qui rend les combats plus difficiles et intéressants. 

En effet, je me suis revu à l'époque où je jouais à des jeux comme Quake 3 en réseau, où les ennemis bondissaient de part et d'autre et il fallait les abattre en plein vol. Il y a même des tremplins pour obtenir de fortes poussées capables de nous envoyer très haut dans les airs. C'est vraiment amusant! Admettons que cela a aussi ajouté un peu de piquant au jeu. On a même aussi droit à l'introduction de nouveaux personnages de l'histoire, comme Nina l'infirmière. (C'est pas ce que vous croyez!)

En terminant, puisqu'il n'y a guère à en dire plus, "Bordelands The Pre-Sequelest un bon divertissement de bonne qualité comme ses prédécesseurs. Toutefois, si vous en avez marre du concept du jeu, peut-être qu'il n'est pas pour vous. Car, je ne suis pas prêt pas à vous dire que c'est absolument un essentiel à jouer, il n'y a que peu de nouveautés. Par contre, si vous avez aimez l'humour des jeux de la série et son histoire, alors laissez-moi vous dire que c'est une bonne "pré-suite"! :)

Gr : 5Gm : 5In : 4 // Dv : 1 (23 heures, toutes missions) Prix : 59,99$ (Steam)

Note : 14/15


Site officiel : http://borderlandsthegame.com/index.php/fr

Bande annonce :